Du bla bla Vie de Mère

Et même que des fois, je laisse pleurer mon bébé !

04/05/2016

Bon,
Je t’avoue que pour le coup j’avais pas de titre à cet article,
Je voulais l’appeler
« Je laisse pleurer mes enfants et je t’emmerde« .

Mais je me suis résignée car ce n’était pas politiquement correct…

J’en ai marre !

enooouuughOuais aujourd’hui je pousse un ÉNORME coup de gueule !

Mais genre ça fait plusieurs semaines qu’il me bouffe celui là.stressee e,Tous les jours,
SURTOUT depuis quelques semaines,
Je vois fleurir de nouveaux articles,
Ça va crescendo …

Il ne faut pas laisser pleurer son bébé,
(Oui, bon c’est pas nouveau on le sait ça)
Laisser pleurer son enfant le marquera à vie,
(Culpabilité x100)
Si vous laisser pleurer votre bébé vous êtes la pire des mères,
(Culpabilité x10 000)
Attention, si vous laissez pleurer votre enfant, plus tard il sera délinquant !
(Culpabilité x100 000 000 000 000 000)
(J’avoue j’en rajoute à peine)

STOP !

bastaAlors ne t’enflammes pas,
OUIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII

OUI,
Je sais qu’un nouveau né pleure uniquement quand il a quelque chose,
OUI,
Je réponds le plus possible aux besoins de mes enfants,
Je les ai tous les 3 beaucoup (et je le fais même encore rassurez vous) consolés,
Je me donne à 100% pour mes enfants,

Mais voilà…

Des fois je les laisse pleurer !

Vas y,
Flagelles moi en public je l’assume !je suis pret

Mais je vous avoue, j’en ai marre !
Marre de ses discours moralisateurs !

please stopPutain mais merde,
Vous croyez que l’on laisse nos enfants pleurer pour le kiff ?

Moi je l’avoue,
Après 14 mois sans nuit complète,
Parfois je suis à bout !

Je connais mes enfants,
Je les connais mieux que personne même !
Et OUI,
Je « préfère » subir ponctuellement 30min de pleurs que 4h debout à essayer de les rendormir.

Ces personnes pensent peut être qu’on les laisse pleurer en ce disant
« Ben c’est bien fait pour toi ! » ?

Non,
Bien souvent je pleure moi aussi,
J’ai mal au ventre,
Mais mon corps ne suit plus !

babyphoneEt quand j’en viens au point de laisser un de mes fils pleurer la nuit,
C’est que BIEN ENTENDU,
J’AI TOUT CHECKE AVANT !
– Couche,
– Bib,
– Doudou,
– Teuteu,
– Doliprane si besoin,
– Câlins,
– Lit OK,
– Bruit dans la chambre qui pourrait le gêner…

– Nous avons même consultés des médecins / kinés / ostéo / micro kinés / marabous limites face à leurs crises mais rien !

Et déjà que t’es en culpabilité x12488941311

Le lendemain tu ouvres ton Facebook et tu vois 14 articles qui te rappellent à quel point tu es une mère en carton d’avoir laissé ton enfant pleurer cette nuit ! 
Qu’il gardera des séquelles à vie et que ce sera de TA faute à TOI car tu l’as laissé pleuré.

Alors MERDE ! OUI,
Je dis MERDE à tous ces articles car je suis désolé,
Je ne pense pas être la plus affreuse des mères en les laissant pleurer.

fuck youJe pense même être une bonne mère car je sais reconnaître quand j’ai atteins mes limites,
Physiques ET mentales.
Je sais être réaliste et me dire
« Attention, ça pourrait mal finir, laisses le dans son lit et vas te calmer dans ta chambre »

crying-slideCar OUI,
Des fois, en temps que parents on est a bout !
Oui, je ne suis pas une exception à mon avis,
Et OUI,
Quand je suis à bout,
J’ai qu’une envie c’est de les secouer et leur demander de la fermer.tumblr_o5oorxdT741ujha6uo1_500 Mais comme ce n’est pas très constructif,
Je respire un grand coup,
Je le pose et je vais me calmer pour revenir plus zen m’en occuper. zenN’est ce pas ça,
Être une mère ?
Je n’ai pas dit « bonne » tu vois.

Je pense qu’il y a des limites à la bienveillance les gars,
Je pense que trop de bienveillance, tue la bienveillance.

stress-gifCombien de parents vont lire ces articles et se dirent qu’ils sont les derniers des moins que rien car ils n’arrivent pas à calmer leurs bébés ?
Mais je suis désolé,
CA ARRIVE !
Et surtout,
Combien ne vont pas plus vouloir s’écouter quand ils sont à bout car ils ne veulent pas laisser leur bébé pleurer ?
Ils veulent être de bons parents et continuer à lutter.
Continuer et ne pas se rendre compte qu’ils vont franchir la limite pour eux,
Continuer et peut être aller trop loin…
Peut être le secouer, le jeter dans son lit ou autre.

Alors aujourd’hui et tous les jours un peu plus,
Je suis en colère face à ces articles qui sont de plus en plus moralisateurs et de moins en moins bienveillants.
Plus de demi mesures,
Tous dans le même panier et basta !

Alors je l’avoue,
Je suis mère,
J’ai 3 enfants,
Et parfois je les laisse pleurer dans leurs lits car je n’en peux plus.

Et tu sais quoi ?
Je pense même être un bon parent en les laissant pleurer !

the-finger-fuck-you-gif
Oui,
Ils sont certainement bien plus en sécurité dans leur lit à pleurer que dans les bras d’un parent au bout du rouleau qui pourrait faire du mal inconsciemment à son enfant qui pourtant est son plus grand amour !

Pardon mais il fallait que ça sorte !
Je ne souhaite pas de polémique,
Juste je vous donne mon avis,

Et si certains d’entre vous se reconnaissent :
Vous n’êtes pas seuls,
Vous n’êtes pas des mauvais parents,
SURTOUT PAS !
Et non, ton enfant ne finira pas délinquant.

Oui, la bienveillance a du bon,
Du TRÈS BON même,
Mais attention aux dérives…
Et le cas de l’enfant qui pleure part un peu trop en couilles selon moi…
(oui j’ai dit couilles !)

done

Vous Pourriez Aussi Apprécier

95 Commentaires

  • Répondre Lydie 04/05/2016 à 06:19

    Oh pourquoi ca pleure un enfant Je croyais que c’était que du Bonheur à entendre les mères parfaites!!!

  • Répondre diane 04/05/2016 à 06:19

    Ton article tombe à pic . Merci je suis en pleure dans mon canapé, encore. Car mon fils lutte contre le sommeil le soir depuis 2mois durant des fois des heures et ça a dérèglé tout son sommeil .alors là 3reveil refus de se rendormir lutte depuis 1h30 et je sais plus quoi faire . Alors oui il pleure oui j’y vais mais il repleure et oui je sais plus quoi faire .j’ai l’impression d’être une mauvaise mère car je ne sais pas régler le « problème » de mon fils rt que je suis incapable de tout remettre en place . Je me suis énervée je m’en suis voulu et en cherchant de l’aide je suis tombée sur ces articles et ce fut pire… Alors merci, merci d’être cette petite voix qui dit aux mamans qu’elles ne sont pas si mal que cette situation n’est pas drôle mais qu’elle n’est pas seule et qu’elle ne détruit l’avenir de son enfant.

  • Répondre Beucher geran nadine 04/05/2016 à 06:34

    J’adore cet article . Je suis une mamie qui a une grande fille de 30 ans , qui a pleuré dans son lit et bonne nouvelle , elle va tres tres bien m’a donné un super petit fils , qui pleure aussi dans son lit mais qui est malin comme un singe . Une maman reconnaît les pleurs . Les enfants testent la résistance des parents . On est toutes passées par la
    Pas de probleme
    Bon courage les mamans
    C’est tout simplement normal
    Bisous

  • Répondre Ma 04/05/2016 à 06:41

    Merci ça fait du bien et ça fait meme pleurer de le lire… Je peux ENFIN dire que mon premier loulou fait ses nuits, il aura fallu attendre 32 mois… 32 longs mois avec presque 10 reveils par nuits, des crises pour le coucher, la
    Totale…. 32 mois à s’engueuler avec le papa, à être à bout physiquement du manque de sommeil et de l’arrivée de la petite soeur… Mais je n’ose pas le dire à voix haute, il fait ses nuits….

  • Répondre ma vie de maman 04/05/2016 à 06:51

    Coucou

    Tu sais quoi, il m arrive de laisser pleurer aussi… Comme toi quand tout est ok (couche et compagnie)
    Là à l.instant même… Elle pleurait… Gros pleurs, je vais voir. Doudou était par terre, je lui redonne, et elle pleure de nouveau (genre sors moi du lit) en moins d une minute je l entends plus, et là elle s est rendormi
    Comme toi, je connais mes enfants et je vois à son pleurs si je dois intervenir ou pas
    Merci pour ton article

  • Répondre Je ne suis pas une poule 04/05/2016 à 06:53

    Je suis bien d’accord. Parfois, si on ne veut pas étouffer son enfant avec un coussin… Mieux vaut le laisser pleurer un peu. C’est déchirant mais moins que d’avoir les cris stridents d’un bébé directement dans les oreilles… Parce que ça, ça peut rendre fou!

    Hey les gars j’ai une idée! Et si on arrêtait de culpabiliser les parents tout court, non?!

  • Répondre Doudette 04/05/2016 à 07:01

    Merci pour cette article, ça fait du bien de lire ces mots. Les pleures d’enfants ne sont pas faciles à gérer quand on ne trouve pas la raison des pleures. Beaucoup de maman se reconnaîtront.

  • Répondre stephanie 04/05/2016 à 07:09

    Comme tout le monde j’ai déjà laissé pleurer ma fille (il ya pleurs et pleurs… Et une maman sait reconnaitre ). Vers ses 9 mois on l’a laissé pleurer 15 ou 20min dans son lit au moment du coucher pendant quelques jours et bien apres on n’a plus eu de problème d’endormissement le soir alors qu’à un moment on devait prendre la voiture pour l’endormir. Et maintenant qu’elle a 2ans et demi elle fait parfois des crises quand elle ne fait pas de sieste et qu’elle est extenuee le soir alors je la laisse pleurer et elle se calme ( de toute façon quand elle est comme ça je la claquerai donc autant la laisser pleurer )
    Marre de tous ces articles moralisateurs : Il fait que ton enfant soit comme ca il faut que tu sois une mere comme ça il faut allaiter;ne pas donner de petit pot. Bah moi je n’ai pas voulu allaiter et j’ai donné des petits pots (ma fille préférait les petits pots que le fait maison – et pourtant maintenant elle mange de tout et aime mes petits plats)

  • Répondre Jen 04/05/2016 à 07:09

    Je pense que le principal problème c’est de vouloir apprendre à son bébé à s’endormir tout seul en le laissant pleurer. Pendant des heures. Seul dans son lit. Je pense que c’est préjudiciable. De vouloir qu’il apprenne comme ça. Après, si on est à bout, je pense que c’est un moindre mal de le laisser pleurer un peu. Genre le poser, sortir de la pièce, souffler un bon coup. Crier un peu même parce qu’on en peut plus merde. Ça m’est arrivé très souvent. Souvent, il ne me fallait que quelques minutes et j’étais reboostée pour recommencer.
    Après, moi, je ne peux pas laisser pleurer plus de 10 minutes, j’ai le ventre qui se tord, j’ai les larmes qui montent, c’est juste physiquement pas possible. 😉
    Apprendre ce qui se passe quand un bébé pleure seul (je dis bien tout seul, non accompagné) je ne pense pas qu’il faille voir ça comme culpabilisant, ça nous est arrivé, on sait que ce n’est pas la solution et on cherche comment faire autrement. Ces articles sont à mon sens là pour montrer que l’apprentissage au sommeil ça n’existe pas, qu’il faut revoir les formations de certains médecins qui disent qu’il faut laisser pleurer ma bonne dame, votre bébé de 7 semaines fait des caprices. Après, ce n’est que mon avis.
    Ah et dernière chose, parentalité rime avec culpabilité… tous les choix qu’on fait vont être critiqués de toutes façons… Regardons ce qu’il vaut mieux faire pour notre famille et pas ce que les autres nous disent, les conseils, on ne prend que ceux qui nous intéressent et pi c’est tout.

    • Répondre Solange 04/05/2016 à 08:06

      J’adore ton commentaire…plein de bienveillance et de bon sens…

      • Répondre Weena 04/05/2016 à 09:34

        À un détail près, si, l’endormissement seul est un apprentissage, qui demande parfois de les laisser pleurer un peu en allant régulièrement les voir. Par contre, effectivement, laisser un enfant pleurer des heures dans son lit sans lui apporter réconfort, c’est du dressage, pas de l’apprentissage.
        Et plus on a d’enfants, plus il y a de pleures qui ne sont pas traité dans la minute … ne serais.t-ce que quand on est déjà occupé avec un.

    • Répondre Noémie 04/05/2016 à 09:27

      Joli commentaire! Je préfère tellement lire ça que des  »fuck » et des  »je vous emmerde » à tout bout de champ…

      • Répondre Manou 04/05/2016 à 15:12

        Magnifique commentaire tellement plus constructif que le post initial tellement agressif à lire avec tout ces « fuck » et ces gifs animés !

  • Répondre Nanalou 04/05/2016 à 07:09

    Nous on ne la laissait pas pleurer puis ma nounou m’a dit « laissée la pleurer si au bout de 20-30 min elle n’est pas calmée aller y  » c’était dur au début puis au bout d’un mois M I R A C L E , elle faisait dès siestes et des bonnes en plus ! Alors à tout ces articles de merde psychologique sur le bien être de l’enfant un gros doigt où je pense !! Car je pense que si on ne l’aurait pas laisser pleurer aujourd’hui elle serait en dépression de fatigue et moi je serai partis sur une île déserte à élevée des œufs de tortues !!!

  • Répondre Maman gribouille 04/05/2016 à 07:09

    Bonjour,

    Je n ai pas l’habitude de commenter mais merci, je tente de gèrer au mieux mes 2 enfants, et j’avoue que bien souvent je pleure avec le petit dernier de 7 mois qui se reveille encore 3 à 4 fois par nuit il m arrive de le laisser pleurer et de changer de piece pour respirer un coup voir meme me rafraichir en me passant de l eau sur la tete pr faire redescendre le « j y arrive pas ».
    Oui c est l ideal d etre tjr là à repondre aux besoins ms on est des humains avec des limites. Le papa travaille en mission a l etranger, j ai pas de famille a proximité, donc je gere tout tte seule depuis un moment et oui ca m arrive de craquer et combien de fois je me dis que je ne suis pas a la hauteur mais parfois on a pas le choix que de laisser pleurer et juste apres si si bebe sourit a nouveau il va tjr bien (je parle pas des pleurs de douleurs, de couche pleine, de câlinou ou de faim). Je dpnne tout a mes enfants, tout mon amour mais j ai des limites, mais faut faire un choix quand le corps ne suit plus, que le mode zombie est enclenché et qu on ne sait plus quoi faire face aux pleurs et que tout est bon a la verification (a part si y a des solutions miracles et là je pense que ns sommes nombreuses a etre à l ecoute) mais oui des fois ben bébé pleure, j’ai honte, mais c est pas un plaisir pr moi non plus

  • Répondre Angélique 04/05/2016 à 07:11

    Très belle article ! Continue comme sa j’adore ce que tu écrit est Tu est loin d’être une mere en carton !

  • Répondre Karine_kenzie_isaac 04/05/2016 à 07:12

    Bonjour maman floutch! Je suis tout a fait daccord avec toi! Jai du malheureusement passer par la moi aussi avec ma fille. Depuis ses 6 mois elle avait pris l’habitude de se reveiller en milieu de nuit et nous avond pris la mauvaise decision (avec le recul) de la prendre a bras pour la calmer. Ca a durer 1 an…il ne voulait plus se rendormir en dehors de nos bras. Un jour ma belle soeur ma conseiller d’aller la voir sans la prendre. Lui faire un bisous. Lui dire qu’on etait juste a cote. Et daller se recoucher. Bien sur elle pleurait. Mais avec mon mari on la laisser pleurer. ca nous a arracher le coeur mais cetait pour elle. 1ere nuit 30 min de pleur, 2nde nuit 20…3e nuit 15 et ensuite pendant 1 semaine juste 10 min. Et pui elle se ne reveillai plus. On allait quand meme la voir chaque nuit hein, on la laissait pas comme ca sans nous voir. Maintenant elle a 3 ans et demi et de temp en temp elle se reveille la nuit mais se rendort sans probleme.
    Donc maman floutch tu na pas a culpabiliser, je connais peu de mere qui nont jamais eu aucun soucis avec les nuit de leur bebe ou sinon c’est qu’elle n’en parle pas ^^

  • Répondre Lolopunto 04/05/2016 à 07:13

    Oh mais merci pour ce genre d’articles ! Ca foisonne de bons conseils mais la vraie vie, c’est pas la même !

  • Répondre Maude 04/05/2016 à 07:18

    Pourquoi tant de colère?
    Prendre du recul sur les « on dit », c est aussi ca être adulte.
    Moi aussi je peux être en colère de recevoir a 5 du mat un mail de newsletter rempli de fiel.
    Franchement pas top cet article.

    • Répondre Lucie 04/05/2016 à 08:47

      Pourquoi laisser un commentaire,quand on ce sent pas concerné,le but d un blog c est d exprimer et partager sa vie ,et la vie de plein de jeunes mamans,…et pour le petit pic,la différence entre ton ordi et ton bébé c est que tu peux enlever le son,ou choisir de ne pas recevoir de newsletter

    • Répondre amelie 04/05/2016 à 09:20

      As tu un enfant?

    • Répondre Noémie 04/05/2016 à 09:32

      Je suis d’accord.
      Et on peut nous aussi s’exprimer si on n’aime pas un article non, ou bien le but c’est juste de recevoir des louanges?
      Ma 2e a 29 mois, elle s’endort dans mes bras et vient parfois me rejoindre la nuit pour un calin, quand elle en a besoin… et ça ne m’empeche pas de dormir. Chacun sonhistoire mais je ne vois pas l’intérêt de balancer des  »fucks » comme ça, je ne trouve pas ça très respectueux.

      • Répondre Guillaume 10/05/2016 à 17:52

        A moins que vous ne soyez vous même, l’auteur d’un article culpabilisateur sur le fait que l’on est un mauvais parent si on laisse son bébé pleurer de temps en temps, alors vous n’étes pas visé par les « fuck » de cet article.

        Ma compagne et moi avons compris que de temps à autre, notre bébé de 1 mois semble avoir « besoin » de hurler pendant 15 mn (ça arrive 2 à 4 fois par jour depuis une semaine).

        Il a bien dormi, il a mangé et il n’a plus faim, il est changé, propre, il a fait ses rots et nous l’avons caliner pendant des heures et porté au bras quand il chouine. Mais parfois, même aux bras (généralement le refuge anti-pleurs) il commence a mouliner des pieds et les pleurs viennent percer.
        On peut alors trouver toutes sortes de subterfuges pour le distraire, ça marche un moment, mais dès que l’on s’arréte, on sent que bébé VEUT pleurer.
        On le laisse alors dans son lit, ou dans le transat, hurler comme il veut.
        Une fois que c’est fait, il redevient calme.
        Cela arrive donc rarement (et heureusement car ce n’est pas une mince affaire à vivre… )
        Mais ce sont des pleurs que l’on a, je pense, appris à comprendre.

        Mais en arriver là. Accepter cela, ça a été difficile à cause de tous ces articles culpabilisateurs qui oublient d’apporter la nuance et mettent tous les pleurs dans le même panier.

  • Répondre Lemoine pauline 04/05/2016 à 07:19

    Comme je te comprend . Maman de 2 garçons 3 ans et demi et 16mois. Le plus grand fait c nuits depuis qu adam à 1mois (ouf) mais pas adam il se réveil ttes les nuits 4 ou 5 fois par nuits , j’en peux plus .on a ts essayer .
    Heureuse de voir ton article je suis pas la seule à penser la mm chose . on le laisse pleurer aussi mais pas toujours facile quand il réveil son frère .
    Je t’envoie pleins de courage , des bisous

  • Répondre Marion 04/05/2016 à 07:28

    Je laisse pleurer mon fils aussi parfois après avoir tout checker aussi et je ne pense pas être une mauvaise mere au contraire tout céder à un enfant n’est pas bon.. Donc je suis à 100000% d’accord avec toi

  • Répondre Anne laure 04/05/2016 à 07:30

    Bonjour mamanfloutch. Je ne laisse jamais de commentaire. Mais là je vais le faire.
    J ai 4 enfants de 14 à 10 mois. Pour mon aîné, ca ete L enfer que tu décris. Oserais je te dire qu elle a fait ses nuits à 8 ans?! Je me retrouve entièrement dans ton témoignage. Se dire qu il vaut mieux laisser son enfant que de lui faire du mal. Oui c est ca. C est un sentiment que je n ai jamais eu le courage de dire, à part un jour â un psy, qui m a dit bravo.
    Au fil des années, des enfants, de ma maturité de parents, j ai appris le sens du mot bienveillance (en 2002 ca existait pas!).
    C est vrai que je Laisse moins les enfants pleurer, je les câlins plus, mais c est que les 3 autres sont plus cools la nuit que L aîné!!!
    Pour moi il n y a pas une méthode, comme il n y a pas qu un enfant.
    Enfin bref j essaie de te dire plein de trucs mais en gros ça donnerait ça : fais ce que tu veux, ce que tu sens etre le mieux pour ton enfant. Ne te laisses pas juger. Car si ya bien un truc que j ai appris sur ces 14 années de maman c est que quoi que tu fasses tu auras toujours des critiques. Et tu liras toujours des trucs soi disant nouveau (qui te dit que dans 15 ans, faudra pas laisser nos gamins pleurer!!!). Bref soit bien dans tes baskets et tu verras tes 3 L oupiots seront bien eux aussi. Bisous maman floutch

  • Répondre Tifenn 04/05/2016 à 07:38

    Merci pour cette article et tous les autres grâce à toi je me déculpabilise. Car quand j’entends certaines mamans qui ne laisse jamais leurs enfants pleurer je me demande qu’elle vie elles ont car parfois quand mon fils pleure tout ce qu’il peut et que je vais le voir et qu’il me fait de grand sourire qu’est ce que je dois penser qu’il se moque de moi alors oui je laisse pleurer aussi. Encore merci pour tout tes supers articles qui me font me sentir normal pleins de gros bisous

    • Répondre Noémie 04/05/2016 à 09:34

      grand sourire de soulagement peut-être?

  • Répondre Coco corail ytb 04/05/2016 à 07:38

    Hello il n y a pas de quoi se sentir mal à laisser pleurer ces enfants et ces articles ne concernent pas les plus grands ça va plus être pour les premiers mois de bébés lorsque quand ils pleurent ils expriment une angoisse ect . Pas de panique llaisser son enfant pleurer 20 n’a jamais fait de mal à personne au contraire

  • Répondre Ciesley 04/05/2016 à 07:38

    MERCI!!! Mince alors et meme arrivé à un certain âge (ou mois hein ) parfois c’est juste pour nous tester … Quand je vois juste pour le coucher que parfois ma fille hurle la mort alors qu’elle est fatiguée et que quand j’arrive elle a le grand smile . Désolée mais là je laisse pleurer , si je cède , je crois que je n’ai pas fini . Oui ça fait mal au cœur mais c’est bien pour nous comme pour eux !

    • Répondre titedoudou78 04/05/2016 à 07:43

      Je suis dans cette période en ce moment, ce sont des petits malins 🙂

  • Répondre titedoudou78 04/05/2016 à 07:42

    Je suis totalement d’accord avec toi et je ne le cache à personne moi aussi des fois je le laisse pleurer et j’ai jamais eu de remords sinon après c’est la porte ouverte à tout :). Je ne me sens pas coupable de ça mais vaut mieux être détendu que d’en arriver à regretter quelque chose.
    Je me retrouve beaucoup dans tes articles et nous avons les mêmes points de vues. Je trouve que tu es très courageuse car j’en ai qu’un et quand je vois le boulot juste pour mon petit bout je te dis respect d’avoir cette force :).

  • Répondre Letient Isabelle 04/05/2016 à 07:42

    Je me souviens des 1erq nuits de mon fils a la maternité. Il pleurait des qu’il dormait autre part je sur moi. Donc autant dire qu’au bout de 3 nuits j’étais un peu beaucoup claqué et je ne pouvais pas récupérer. Je somnolais car comme il dormait sur moi j’avais peur de lui faire mal. Puis un jour une sagefemme à vu la tronche de déterrée et m’a demandé pourquoi je ne le mettais pas dans son lit. Je lui réponds qu’il pleure et devient tout rouge. Là elle me répond (franchement) : » et alors, il n’est pas greffé à vous,il ne va pas mourir s’il pleure un peut mais vous pouvez mourir si vous ne dormez pas les 3 prochains mois. »
    Au moins c’était dit… Elle m’a pris mon fils, lui a refait son lit « parce que c’est pas une niche a chien » (elle était bizarre la dame) et elle a pris le tour et l’a mis dans la pièce vitreee attenante à mon lit. C’est là que mon fils a commencé à pleurer. Je ne l’entendais pas parce que la vitre atténuait beaucoup le son. La sage femme m’a interdit de le lever pir le prendre dans mes bras et est partie le laissant seule avec mon désespoir et ma culpabilité.
    Mais j’ai résisté, enfin je suis quand aller parler à mon fils qui s’epoumoner ,le rassurant , le caressant la joue. Puis au bout de 45 interminables minutes il s’est endormi. Et moi aussi pour 6h de suite.
    C’est un moment que je n’oublierai jamais. Certes je ne penses pas que les bébés profitent de nous,gebteviks font des comédies, comme la sage femme le sous-entendait mais en le laissant pleurer ,j’avais couper le cordon.
    Puis en rentrant à la maison, j’avais un livre sur ma table se chevet « bébé pleure » de Marcel Ruffo que je lisais en pleine nuit quand mon fils pleurer sans que je ne sache pourquoi. Ce livre le rassurer car il expliquait qu’un bébé pouvait pleurer sans en être traumatiser dans sa vie future…

    Bon ben voilà j’ai raconté ma vie mais bon tout ça pour dire que tu peux laisser pleurer et aller dormir…

    • Répondre Clem 06/05/2016 à 23:12

      J’ai pleuré en lisant votre commentaire. Je ne comprend pas qu’on puisse être sage femme et faire un truc pareil à tout petit.

    • Répondre MeliMelou 09/05/2016 à 10:43

      Je ne suis pas contre laisser pleurer bebe si on vois que c’est que du caprice ( si il hurle et des qu’on rentre dans la piece il a le gros smile) mais par contre je trouve que direct a la maternité alors que le ptit bou n’est sur terre que depuis quelques h..c’est un peu tot pour l’education  » a la dur » bizar cette sage femme

  • Répondre marie charlotte 04/05/2016 à 07:46

    Oh Lalie tu es mon idole…. Moi aussi je l’aime. A la folie mon fils et comme to parfois je le laisse. Pleuré et franchement. En lisant. Ces articles moralisateur je commençais sérieusement. A culpabiliser…malgré. Que ma maman. Me dise que parfois c mieux de le. Laisser. Pleuré. Que de le balancer. Par la fenêtre. Que elle,elle m’a. Laissé pleuré. Et que je ne suis pas ni délinquante ni névrosé.en tout cas merci. De nous déculpabiliser

  • Répondre Maman_2_anges 04/05/2016 à 07:47

    Ne pas laisser pleurer c’est facile, quand ton enfant ne se reveille pas 10 fois par nuit. Il y a un moment où je n’ai plus eu le choix non plus. Parce qu’à un moment donné tu ne tiens plus debout. 19 mois et enfin de vraies nuit. Je suis comme toi les fois où j’ai laissé pleurer j’ai pleuré aussi. D’être nulle et de l’entendre. Mais parfois il vaut mieux ça qu’une grosse betise

  • Répondre Leslie 04/05/2016 à 07:47

    Bien dit!
    le pire, c’est que ceux qui pondent ce genre d’articles sont les premiers à laisser pleurer bébé. Mais chutttt! faut pas le dire, ça fait mauvais genre lol;)

  • Répondre lise 04/05/2016 à 08:00

    Je n’ai jamais commenter avant mais là merci! J’aurai du écrire un article sur les 6 premiers mois de vie de ma fille ce serai exactement le même. Parfois les gens ne comprennent pas quand je dit « il ne faut jamais secouer son bébé il faut savoir le laisser hurler et souffler, évacuer cette pression mais je (comprend) ou du moins je sais pourquoi un parents en arrive la » , on me regarde comme si jetait un monstre!

  • Répondre gillet 04/05/2016 à 08:00

    Merci merci pour ton article.cela fait un bien fou de ne pas se sentir seule dans ce cas.
    On aime nos enfants plus que tout mais par moment on est a bout et il faut savoir reconnaitre cette limite.

  • Répondre Marie 04/05/2016 à 08:10

    Maman floutch… Ne culpabilise plus! Moi aussi je laisse pleurer! Et sans culpabilité en plus (bouuuuuh) Quand tout est checker, et que ca pleure… Ben… pleure! Chez nous, on dit que ca fait les poumons! Et puis la frustration, ca se canalise, et faut apprendre a le faire seul (re-bouuuuuh)! Tant pis! J’assume! Je laisse pleurer mon enfant quand tout est réalisé et que rien de plus n’est réalisable… Et devinez quoi ? Les crises de larmes sont bien rares!

  • Répondre Mona 04/05/2016 à 08:16

    Amen !
    Non et puis trouve moi la mère de jumeaux qui n’a jamais laissé pleurer ses enfants ?
    Allez je te rejoins dans le club des mauvaises mères et même que les miens ils sont sponsos Bledina pour leur repas (quoiiiii) !
    Bisous!

  • Répondre Lory 04/05/2016 à 08:21

    Merci. Merci. Merci. MERCI !!!!
    Tu ne peux pas savoir à quel point ça fait du bien de lire ça … Après tout si tu dois le savoir alors encore merci … Je vais ériger un totem en ton honneur ce matin oui oui …
    Bisous

  • Répondre Solange 04/05/2016 à 08:22

    Tu as raison c’est dur d’être mère et quoique l’on fasse la culpabilité rime avec maternité, c’est lié à l’attachement pour moi. Dans ces articles je pense qu’ils parlent surtout de la première année d’un bébé, la méthode des 5-10-15 qui consiste à laisser pleurer son bébé pour qu’il apprenne à dormir seul est pour moi impossible. Je n’ai jamais réussi à le faire…alors oui j’en ai chier aussi jusqu’à presque 3 ans pour mes enfants, mais parfois quand j’étais au bout du rouleau (comme presque tous les parents un jour) je les ai laissé avec leur colère plutôt que de les passer par la fenêtre, c’est là à mon sens que se situe le problème, on n’est jamais préparé aux difficultés de la maternité et ton blog permet à toutes ces futures et jeunes mamans de prendre conscience de tout ça ! Continue à casser le mythe ! Quant aux personnes qui pensent que dans 20 ans on aura changer je peux vous dire que Elisabeth Pantley à écrit un livre en 2005 sur ce sujet…

  • Répondre Mumnours 04/05/2016 à 08:22

    Ne pas laisser pleurer les bébés c’est une tendance, comme il y en a tout le temps. Je crois que nos parents nous on laisser pleurer et on est pas devenu des délinquants ou des psychopathe.
    La bienveillance a du bon certes mais je suis bien d’accord avec toi pour dire que la bienveillance c’est aussi de mettre son bébé en sécurité et si ca veut dire le laisser pleurer dans son lit plutôt que le jeter contre un mur alors soit !
    D’ailleurs je garde une expérience positive du « laisser pleurer » car mon fils fait des nuits correctes depuis qu’on l’a laissé pleurer qq nuits….
    Voila ton article fait du bien et oui on emmerde tous ces discours moralisateur !!!
    Nous ne sommes pas des mauvaises mères, nous sommes des êtres humains !

  • Répondre Jennifer 04/05/2016 à 08:30

    Super article !
    Merci !
    C’est vrai qu’il vaut mieux les laisser pleurer que d’en arriver à un extrême et être à bout !
    Pas facile la vie de parents ^^

  • Répondre Maman Mammouth 04/05/2016 à 08:33

    Je suis d’accord avec ton article. Pourtant je suis une « prêtresse » de l’éducation bienveillante ^^ Mais voilà, entre l’idéal et la réalité … Ben y a tellement de choses qu’on fait comme on peut. Dans l’idéal je pense qu’on ne doit pas laisser pleurer un tout petit, en tout cas pas le laisser pleurer seul. Mais… Quand ca devient trop insupportable pour nous, parents ? Comme tu dis, il vaut mieux le mettre en sécurité physique et aller respirer un coup que finir par craquer et faire un acte regrettable.

    Mon fils pleurait énormément petit… Jour et nuit… Il y a eu des fois où oui je l’ai laissé pleurer, le temps de me calmer car j’étais à bout… Je me suis vue lui hurler dessus en pleine nuit… Hurler sur un bébé de 1 mois… Est ce mieux que le laisser pleurer un peu le temps de redescendre en pression? Je crois pas…
    J’attends bb2 et de ma première expérience de maman j’en garderai l’objectif de ne pas nier mes limites… Mon fils a 3 ans maintenant et il fait des nuits complètes depuis seulement 2 mois, donc je sais que j’amorce cette nouvelles arrivée avec un bagage de fatigue…

    Bref je raconte ma vie la mdr ^^
    Ce que j’aime dans ton article c’est que tu n’es pas dans le débat éducatif laisser pleurer / ne pas laisser pleurer… Tu mets le doigt sur un point crucial je crois : nos propres limites.

    Bref merci pour ton article qui va faire du bien à de nombreuses mamans je pense 🙂

  • Répondre Lucie 04/05/2016 à 08:34

    Et bin,je ne pensais pas qu il faisait encore ce genre d article,c est pour ça que je lis rarement les mag d enfants,ils ont le don de te faire croire que t es à l ouest! Un enfants qui pleure après avoir été cheker par maman (dent,faim,peur…),c est juste un enfant qui a besoin de vider son énergie accumuler dans la journée,il se vide,et si ca dur toute la nuit peut être qu il a plus d énergie que les autres,peut être sauter une sieste de la journée ?..et évidement qu un enfant qui pleure ne sera pas un délinquant,il s en souviendra même pas!!!!par contre il se souviendra de l amour ,que ses parents lui on donne ,

  • Répondre Marion 04/05/2016 à 08:40

    Merci Lalie ! ça fait du bien de lire ça. Ma culpabilité a baissé d’un cran ;o)
    Bonne journée :o)

  • Répondre La Coco 04/05/2016 à 08:43

    Je pense très sincèrement que le seul conseil qui n’est pas donné aux parents le plus tot possible c’est : FAIS TOI CONFIANCE !

    Certaines mamans que je vois, entends ou lis sont démunies face à leur volonté de bien faire couplée au regard des autres et leurs foutus conseils de merde, soyons clairs !

    Quand ma fille est née nous étions à l’autre bout du monde, sans nos familles ni nos amis. Et bien c’est bête à dire mais même s’ils nous ont manqué, apprendre à être parents comme ça c’était top car nous n’avons pas eu tous les « fais pas ci – fais comme ça ». Si c’était à refaire je le referais mille fois. Depuis nous sommes rentrés.

    Mais là ma soeur c’est une autre galère pour elle ! Jeune maman pas sure d’elle… les gens sont cruels.

    Alors comme tout le monde j’ai détesté laisser pleurer ma fille mais merde vaut mieux ça que de péter un boulard juste parce que notre enfant a besoin de se défouler parfois et que rien ne le calme !

    Allez les filles faites vous confiance et nos vos enfants ne seront pas délinquants 😉

    Bises

  • Répondre Lucas3008 04/05/2016 à 08:48

    C’est dingue comme ces derniers temps je me reconnais complètement dans ton article ! Alors oui, je n’ai qu’un enfant de 20 mois, enceinte du 2e de 4 mois, mais la fatigue s’accumule, et je finis par fondre en larmes dès le matin parce que je n’ai pas eu mon quotat de sommeil, et que je me suis levée 30 fois dans la nuit pour remettre la tétine, le doudou et le mobile de monsieur… Pour pas réveiller le papa qui se lève à 4h le matin, je fais ces allers retours, sans arrêt, qui me bouffent le moral et la santé, en me disant « allez tiens le coup, ça se finira bien un jour » mais quelques jours comme celui d’aujourd’hui j’ai juste envie de chialer un bon coup et de me dire que oui, j’ai le droit d’être fatiguée, au bout du rouleau, et de pleurer juste parce qu’il faut que ça sorte… L’impression d’être une mauvaise mère parce qu’on laisse son enfant pleurer, parce qu’on a l’impression d’être au bout de ses limites, en ce moment je suis en plein dedans ! Entre la crise de caprices du « terrible two » à seulement 20 mois, ma grossesse qui me plombe toute mon énergie et ces nuits pourries, MERCI de cet article qui remonte le moral…

    Allez courage, on remonte la poitrine, on souffle un bon coup et on s’y remet ! (Et puis faut avouer que les petits moments de tendresse/câlins valent tous les pleurs et toutes les fatigues du monde -oui je suis légèrement maso je crois)

    Et puis je finirai sur cette phrase :

    « Etre mère, ce n’est pas faire ce que l’on veut, c’est faire ce que l’on peut »

  • Répondre Mary 04/05/2016 à 08:49

    Ouaisssss girl mum powerrrrr enfin du bon sens !!!! Je me demandais quand les gens réagirons face à tout cela !!!! Bravo pour ton article.

    J’ai 4 enfants et nous aussi on les laissent pleurer (laissais) et en vrai maintenant le plus jeune 3 ans je le laisse pleurer, avec 4 enfants tu peux pas Gerer des pleures  n’en plus finir. Leurs histoires de bienveillance ok mais je trouve que ça va beaucoup trop loin sur certains point

  • Répondre Coco 04/05/2016 à 09:08

    Bonjour,alors la je suis tout à fait D’ACCORD avec ton article! Mieux vaut ce calmer,reprendre son souffle 5,10/15 min, que s’énerver etc sur lui. C’est vrai… Les laisser pleurer c’est,très dure, mais moi j’ai 2 enfants de 2ans et demi et 9 mois. Mon fils quand il était bébé (le 1er dc) qu’elle qu’il chouiner ne serait ce que quelque seconde on a courais sans arrêt « oooh mais qu’es qu’il a, ne vais le prendre…etc » et depuis il a TRES bien compris que quand il pleure il avait « se qu’il voulait,être pris dans les bras… » et du coup ben maintenant c TJRS comme sa pour s’exprimer et quand il n’a pas se qu’il veut il cris pleure,c’est vraiment horrible on a beau le lui expliquer rien y fait… Alors avec ma fille je me suis dit que je ne ferais pas la même erreur, ma fille je peux la laisser presque 1h ds son lit le matin le temps que je me réveille, et que je lève son frère (car forcément pas du tt patient) sans entendre un cris qui sort de sa bouche,RIEN… Je trouve que les faire patienter quelque minutes sa leur apprend aussi la patience. Alors oui laisser pleurer vis enfants quelque minutes!! Sa leurs servira pour plus tard.
    En parlant de d’articles moralisateur… Le dernier article que j’ai lu… Disait que les bébé,quand il pleurais tt seul dans son lit pensait à la MORT oui oui vous avez bien lu! Quand les parent ne vont pas voir leurs enfants de suite,l’enfant penserait à la mort, et penserai qu’il mourir car leurs parent ne viendrais pas les voir. WAOOH sa va loin non…?
    Arrêtons de culpabilisé,élevons nos enfants comme nous pensons qu’il doivent être élevé,et non comme ceux qui nous disent « faite ci,faite pas sa,c’est pas bien » nous mère s’avoir se qui es bien pour notre enfant.

  • Répondre Manon G. 04/05/2016 à 09:16

    Bonjour Mamanfloutch !
    J’ai adoré lire ton article. Je suis étudiante sage-femme (j’espère plus cool que celle de ton 1er accouchement 😉 ) et tous les jours je dis la même chose à mes patientes : le pleurs est un des rares moyens de communication et font partie de leur développement neuro-psycho-social. Et tu as bien raison quand tu dis que tu les laisses pleurer et que tu vas souffler dehors pour éviter le pire, il vaut mieux. Il y a encore trop de bb secoues…. 🙁
    Merci pour ces mots et ce petit moment de lecture matinale agréable !
    Continue comme tu es, j’adore ton blog !!

  • Répondre Carine 04/05/2016 à 09:17

    Si tu savais le nombre de fois où j’ai laissée mes fils pleurer dans leur lit car comme toi j’étais à bout et je savais que si à ce moment là j’allais les voir j’allais hurler tellement j’étais fatiguée… Encore maintenant je les laisse pleurer et comme toi je pense que c’est ça être une maman

  • Répondre Ludivine 04/05/2016 à 09:23

    J’adore! Quel bonheur de lire que c’est pas tout les jours facile et que ce n’est pas que chez nous!

  • Répondre nelly 04/05/2016 à 09:28

    Bonjour Maman Floutch
    (j’ai revé de toi ce week-end, de tes enfants qui jouaient avec le mien lol, et ça c’etait entre 2 reveils biberon d’eau, remise de tototte)
    On en parle aussi des articles sur la parentalité positive?
    Bon sans blague, j’etais assez contre les gens qui me disaient, il fait pas ses nuits à 6 mois, c’est pas normal, laisse le pleurer. J’aime pas le concept du laisser pleurer pour apprendre quelque chose du style « faire ses nuits »mais des fois, aussi je craque, et je suis épuisée et je le laisse pleurer car tout ce qu’il veut c’est « maman »et maman elle est fatiguée quoi, elle a besoin que tu lui lache la grappe 2 min (ou 20min voire +) Alors je crois qu; on fait ce qu’on peut, j’aimerais bien voir le quotidien de la mère parfaite qui a des enfants parfaits, qui font leurs nuits, ne pleurent jamais, écoute tout ce qu’on leur dit parce qu’on est positif, prepare les petits pots bio de saison maison et est belle à en crever… je crois qu’en fait elle n’existe pas, et surtout la mère parfaite est une connasse.
    Voila ce sera mon mot de la fin!

  • Répondre Christelle 04/05/2016 à 09:48

    Pour ma part j’ai décidé depuis bien longtemps de bannir la lecture de ce genre d’articles, qui ne font que nous faire culpabiliser comme si ce n’était pas assez dur déjà quand on est à bout physiquement et mentalement. Ton fils ne te boude pas quand tu l’as laissé pleurer? Non? Bah alors c’est que c’était pas si grave… Besoin lui aussi d’évcuer son stress de la journée, il ne sait pas faire autrement qu’en pleurant!!! Alors voilàa. Moi ça fait bien longtemps que j’ai laissé mes enfants pleurer, un peu…. Et à 11, 8 et 5 ans tout le monde va très bien!
    Courage!!!!

  • Répondre Fred Une Souris Bleue 04/05/2016 à 09:51

    Je suis totalement d’accord avec toi ! Un enfant qui pleure est bien plus en sécurité dans son lit que dans les bras de son parent à bout de nerf … Après je pense que ce genre d’article est plutot destiné aux nourrissons. J’ai très rarement laissé mes bébés pleurer dans leurs 6 premiers mois ils sont trop dépendants de nous, en revanche je l’ai fait quand je savais que rien ne piuvais les calmer et que moi j’etais naze (pleurs du soir ou tétine perdue par exemple) et c’est même comme ça que Maxence et Gabriel ont fait leurs nuits : ils ont pris confiance en eux pour se rendormir seuls.
    La bienveillance c’est comme tout : il faut savoir doser 🙂

  • Répondre Sophie SDS 04/05/2016 à 09:54

    Merci pour cet article ! Je pense exactement pareil que toi ! Je suis à 100% sur la même longueur d’onde ! Nos parents nous ont laissé pleurer et c’est pas pour ça qu’aujourd’hui nous sommes de mauvais adultes.

    Les enfants ne sont pas des rois, il faut que l’on pense aussi à nous, même si c’est égoïste de dire ça, c’est pour leur bien !!

  • Répondre Emmanuelle 04/05/2016 à 09:56

    Tu as bien raison de le dire et en effet il vaut mieux laisser un enfant pleurer que se forcer à le rassurer en lui envoyant un message contradictoire que notre épuisement et notre p…. de fatigue ne peut cacher. Il faut arrêter de culpabiliser et vivre sa vie de mère comme on le sent.
    Un grand Bravo pour ce cri du coeur qui fera du bien à beaucoup de mamans !!!

  • Répondre Claire 04/05/2016 à 09:58

    Tout à fait d’accord ! ça me gonfle aussi les articles moralisateurs d’éducation bienveillante.
    J’ajouterais même que ceux qui disent qu’il ne faut pas laisser pleurer son enfant, bah ils ont qu’à venir chez moi s’occuper de la mienne pendant que je dors, merci bien. 😉

  • Répondre Hellvis 04/05/2016 à 10:12

    Bonjour Lalie,
    Je suis globalement OK avec ton billet. Il vaut mieux laisser pleurer que d’en venir à des extrémités. Et puis, c’est rare les gens qui n’ont jamais laisser pleurer, ne serait-ce que 5 minutes. Je dis « les gens » parce qu’il y a aussi des papas ou des grands-parents qui peuvent être à bout aussi, pas la peine de culpabiliser constamment les mamans!
    Les articles dont tu parles, je pense, qui prône le fait de ne pas laisser pleurer les bébés partent d’une bonne intention. Il y a encore des parents qui croient que c’est comme cela que l’enfant apprend à faire ses nuits. Et quand je lis certains commentaires, j’en ai la confirmation.
    Dans ton article, tu parles de tes fils, de plus d’un an, tu parles de tout ce que tu fais pour eux, le doute quant à ton amour pour eux n’est pas permis. On imagine donc bien que tu ne les laisses pas pleurer par plaisir mais comme ultime recours.
    Par contre, dans les commentaires, il y a quelques témoignages horribles, qui font réellement froid dans le dos et qui me font penser que la prévention pour ne pas laisser pleurer les bébés est loin d’être inutile.
    Bref, tout ça pour dire qu’un juste milieu est possible et que c’est ce que tu décris dans ton article.
    Bon courage pour la suite.
    La maman d’un ptit chou qui a fait ses nuits à 2 ans et demi.

    • Répondre Claire 04/05/2016 à 19:22

      Totalement d’accord avec toi ! Elle dit bien qu’elle laisse pleurer quand elle n’en peut plus (ce que je trouve normal), mais j’ai l’impression que certains n’ont pas tout compris…

  • Répondre schaefer megane 04/05/2016 à 10:23

    Tout à fait d’accord 🙂

  • Répondre Elodie Imagine...Maman! 04/05/2016 à 10:29

    Mon dieu tu as tellement raison ! En tant que puéricultrice je me suis déjà retrouvée au bout du rouleau avec 10bebe qui pleure alors qu’on a tout tenter pour les consoler. Il m’est arriver de sortir dehors une minute reprendre mon souffle, boire un verre d’eau et repartir.
    Oui ils nous arrivent en tant que puéricultrice aussi de laisser pleurer un bébé. Et au delà de tout ses discours moralisateur il y a même des enfants qui ont besoin de hurler un bon coup pour se libérer du stress (et oui). Je me suis moi même sentie coupable en lisant un article Facebook qui disait que laisser pleurer un bebe avait dès conséquence physique atroce ( ulcère à l’estomac, dégât au cerveaux et j’en passe) et que les parents qui utilisait la technique du 5-10-15min était des monstres. Nous sommes tous humains nous avons tous des raisons de ne pas où de laisser pleurer son bébé. Ma maman m’as laisser pleurer un temps étant bebe. Aujourd’hui je ne suis pas délinquante mais puéricultrice, je n’ai jamais volé, je n’ai jamais sécher les cours (et ouai^^) et je suis la !

  • Répondre Heyyloodiiie 04/05/2016 à 10:47

    T’es loin d’être la seul! Nous même au bout de 3 mois on a Pete un plomb avec ses putains de colloques de merdes! (Desole lol)
    Mais se coucher à 6h quand bébé à enfin réussi à s’endormir après avoir pleuré de 18h à 6h du mat et que le réveil sonne à 7h pour aller bosser c’est clair qu’on a des envies de meurtre. Alors on se relayait chacun notre tour à aller fumer une clope prendre l’air rien que 5 minutes éteindre le Babylone même si t’entends bébé pleurer mais dans ces moment là vaux mieux souffler un bon coup que mettre une souflée à son bébé qu’à rien demander!
    Alors fuck les mères soit disant parfaites! C’est nous les meilleures! ❤️

  • Répondre Emma 04/05/2016 à 11:29

    Je te dirais juste AMEN !!!!!!

  • Répondre SaWonderWomum 04/05/2016 à 12:47

    Merci ! Merci merciiii merciiiiiii de dire tout haut ce que je pense, et ce que beaucoup pensent et vivent tout bas et dans la culpabilité ! Ras le bol de voir des tas d’articles qui nous vantent une éducation parfaite, montessori blablabla, éducation positive blablabla mais MERDE ! Donc si on applique pas tout ca on est des parents de merde ?? Hé bein non, nos enfants sont tous différents et parfois certaines choses ne sont pas applicables sur nos enfants à nous ! Alors merci pour tes mots, merci pour ton coup de gueule qui me reconforte tellement ! Je me sens tellement moins seule !

    Bisous à toi et a tes 3 merveilles !

  • Répondre Patamam 04/05/2016 à 13:04

    Je me suis toujours dit que je ne laisserai JAMAIS pleurer Patababy. Et je t’avoue que j’essaie de le faire le moins possible ! Car j’ai eu trop de pleurs dans ma vie. Mais depuis peu, je n’en peux plus, Patadad est immobilisé, je fais ABSOLUMENT tout dans la maison : menage, courses, repas, m’occuper de Patababy, m’occuper de Patadad, mes journées sont trop courtes ! Je m’octroie des réveils à 8h30 (au lieu de 6h) et c’est une catastrophe !!!! Je finis mes journées à 22h/22h30 (j’entends par là où je peux me poser dans le canapé) Alors oui, quand il se met a à pleurer à 23h15, puis a 23h45 et à 1h20 et à 2h et a 3h45, bah parfois je le laisse pleurer, 10-15 min. Je pleure avec lui, j’ai mal partout et surtout au coeur et aux tripes !
    Mais je suis fatiguée ! J’ai qu’une envie c’est de m’allonger
    J’ai dormi 3h cette nuit. Pas parce qu’il pleurait (il s’est reveillé car il avait perdu sa tetine une fois et 2 fois où il avait son nez encombré) mais j’ai tellement de choses en tete (mon organisation pour le lendemain, des soucis perso etc…) et ajoute à ca mon insomnie bah voila le resultat !!!
    Donc oui, parfois, meme la journée, je le mets dans son lit, je m’assois dans le canapé et je pleure, je souffle et je reviens le voir 10min après (et souvent je decouvre qu’il s’est endormi) et on repart jouer ou promener …

    Mais je suis une bonne mère, du moins je pense ..

  • Répondre Adeline 04/05/2016 à 13:22

    Bah, tu fais bien comme tu veux, chacun ses choix.
    Certains allaitent, d’autres pas.
    Certains laissent pleurer, d’autres pas.
    Faut juste assumer ses choix, c’est tout.
    Pourquoi chercher l’approbation des autres ???
    Un peu de vacances seraient bienvenues, non ???
    Courage !!!
    Bises.

  • Répondre Sarah 04/05/2016 à 13:27

    Ton article me fait sourire…;) les articles dont tu parles c’est une mode…comme les mères qui défenfent l’allaitement au plus profond au poinds d’afficher des photos en train d’allaiter un peu trop personnel… Et de rabaisser les mères qui n’allaite pas pr x ou y raison…j’ai même lu des commentaires de personnes dans certains endroit qui appuyer qu’un accouchement par césa n’en est pas un… Bref on lit de tout de nos jours et ça rabaisse bcp de personne… Moi perso je ne laisse pas pleurer mes enfants en général…c’est peu être arrivé 1 ou 2 fois mais c’est parce que je ne me suis pas encore vu arrivé à bout…j’ai la chance d’avoir eu une fille calme qui ne pleure pas bcp et avoir vite réussit à trouver le truc pr la calmer lors des crises de colik… 2 ans et demie après la petite soeur est aussi calme qu’elle…donc je n’ai pas eu de gros moments de stress…pour moi le plus dificil c l’allaitement la nuit et je t’avoue que pour la première j’ai même faillit abandonné…mon mari m’a encouragé à essayer un peu + et ac un complément bibi j’ai réussit à mieu gérer… Bref je t un peu raconté ma vie pour te dire que je respect tout à fait ce que tu dis dans ton article ! Je pense que tu agis parfaitement à laisser pleurer tes enfants quand tu sent que t’es à bout parce que comme tu dis c’est en passant ses limites qu’on agit inconsciement et qu’on peut vite faire qq chose que l’ont regretterai à vie ! Et puis c’est pas facile du tout de laisser ses enfants pleurer…c’est sur !

    Gros bisous de Séville 😉

  • Répondre delires et des rires 04/05/2016 à 14:06

    Oulà ! je dois dire que en lisant ton article, je l’ai pris pour moi. Bon je suis loin d’être le centre du monde, surtout que mon blog a 15 jours, donc niveau vues c’est plutôt relax pour le moment !! mais comme il y a quelques jours j’ai publié sur ce sujet, je me demande : est-ce que c’est ça qui a fait que la goutte d’eau fasse exploser le vase ? je ne sais pas, très certainement tu n’as même pas vu mon article et je m’emballe pour rien, bon du coup n’y va pas il risque de t’énerver encore plus ..brefffff! en tout cas quand je l’ai écrit, très très loin de moi était l’idée de culpabiliser qui que ce soit, vraiment je suis sans doute naïve mais je n’ai pas du tout pensé à ça et je suis désolée si les (quelques) mamans qui ont lu cet article ont été blessées. Au départ mon but était plutôt inverse, déculpabiliser les mères qui ont toujours leurs petits accrochés à elles.. du coup je me fourrais le doigt jusqu’au tréfonds du cerveau je crois !!!
    Comme je l’ai lu dans quelques commentaires plus haut, mon article parle surtout des nourrissons, car on est bien d’accord que la chanson n’est pas tout à fait la même pour un enfant de 2 ans. Et quand bien même, comme beaucoup le disent, quand on pète les plombs évidemment qu’il vaut mieux les laisser que d’y aller pour leur hurler dessus ! J’avoue, mes enfants n’ont pas été si durs que ça, même si mon fils a beaucoup hurlé ( pleurer c’est pas le bon terme dans ce cas) lorsqu’il avait 2/3 mois à cause des régurgitations, bien des fois je me suis retrouvée à 4h du mat avec lui sur l’épaule dans la maison, en priant qu’il ne réveille pas sa sœur de 2 ans ( ce qui arrivait immanquablement bien sûr) et bien souvent j’en pouvais plus, et heureusement que les mamies venaient à la rescousse, car on était pas loin du pétage de plombs mon mec et moi. Mais parfois j’ai entendu des parents dire de leur bébé de 2 mois qu’il faisait des caprices pour avoir un câlin, et ça j’avoue, c’est un discours que j’ai du mal à entendre.. Pour moi un bébé de 2 mois ne fait pas un caprice. Voilà chacun fait comme il veut, et surtout comme il peut, encore une fois loin de moi l’idée de culpabiliser ou de filer des leçons de morale à qui que ce soit. personne ne doit imposer son point de vue aux autres..

  • Répondre L'Atelier de Macha 04/05/2016 à 15:12

    Ton article tombe au bon moment pour moi. Pourtant c’est ma quatrième, mon quatrième enfant, je devrais le savoir. Mais je reste toujours aussi perdue sur ce sujet.
    Premièrement je ne suis pas celle qui pense qu’il faut laisser bébé pleurer. C’est viscéral, je ne peux pas. Mais voilà, comme toi, au bout d’un moment le corps ne suit plus, le mental non plus. Je dors moins de 4h par nuit depuis 2 mois, et aujourd’hui je suis à bout. Je n’y arrive pas. Je lâche seulement prise. Parce que le médecin et la PMI me l’ont dit : vous n’allez pas être une mauvaise maman si vous la laisser pleurer 10,15 minutes après avoir fait toutes les choses qu’il y avait à faire ! Cela parait tellement simple… Pourtant, je n’ai jamais rien trouvé d’aussi compliqué. Lâcher prise et admettre qu’on a besoin d’un coup de main, qu’on ne sait pas toujours tout. Il est vrai que je trouve aussi qu’il y a pas mal de discours hypocrites autour de nous. Merci pour cet article qui tombe bien, et qui m’a fait sourire après pas mal de larmes ces derniers temps…

  • Répondre Caroline 04/05/2016 à 15:50

    Merci pour cet article, merci d’oser prendre cette position et m’aider à voir que je ne suis pas seule. A lire des blogs ou à regarder le fil d’actu facebook des mes contacts mamans, j’ai l’impression d’être la seule a avoir un bébé capricieux; mon fils à 14 mois, comme les tiens. C’est mon premier et il est très fusionnel avec moi (surement parce que je l’ai été beaucoup également jusqu’a il n’y a pas très longtemps encore). Du coup je n’ai jamais de répit, il ronchonne toujours pour être dans mes bras mais il a aussi besoin de bouger constamment. J’ai eu beaucoup de mal à m’autoriser à le laisser pleurer (idem pour les nuits qu’il à fait à 8 mois) mais depuis quelques temps je m’efforce de le laisser, il ronchonne, puis pleure, puis hurle jusqu’a ne plus avoir de son qui sort de sa bouche tellement il est à bout de souffle…. Mais je me suis aussi rendue compte en le laissant faire que ça ne durait que quelques minutes, puis il voit quelque chose d’intéressant ailleurs et il va jouer plus loin en oubliant sa crise (qui recommencera dans l’heure suivante).
    J’ai mis plusieurs mois avant de m’autoriser à le laisser faire son caprice car j’avais peur de le « traumatiser » mais j’ai arrêté le jour ou j’ai pensé comme toi : merde à tout ce qu’on peut lire ou entendre sur ce qu’il faut faire ou ne pas faire avec bébé, c’est le mien je le connais et je pense que ça vaut plus que des articles sur internet. De plus, je pense que les « traumatismes » psychologiques seront pires si je m’occupe de lui tout en pleurant tellement je suis à bout de nerfs, ce qui est arrivé plusieurs fois avant que j’arrive à prendre du recul.

    Tout ca pour te dire, merci pour cet article, et pour ton blog en général, sans langue de bois et illustrant très bien le quotidien des mamans. 🙂

  • Répondre stef 04/05/2016 à 15:55

    tout est dit! merci! effectivement, on nous fait culpabiliser+++ mais moi aussi je sais que je suis une bonne maman! c’est le concours de celle qui sera la plus parfaite…je ne suis pas parfaite, mais je suis une bonne mère! je n’ai pas de jumeaux, mais j’en ai bavé avec les nuits, alors je suis du même avis, entre laisser pleurer et secouer bébé, j’ai fait mon choix (laisser pleurer bien sur, je précise au cas où… 😉 )

  • Répondre CHALANCON 04/05/2016 à 17:03

    J’adore ton articles.
    C’est vrai que quand ton enfant pleure toute la journée et que le soir sa continue je t’avoue que moi aussi je le laisse un peu pleurer, bien sur avant je voit si il a pas faim, couche, fièvre ect..
    Trop de cliché fait pas si, fait pas sa ! C’est nous les mamans on fait ce qu’on veut (pour le bien de notre enfant)
    Les personnes qui sont pas d’accords c’est leur choix, je pense qu’elles ne savent pas ce que tu vie chaque jour et chaque nuit avec tes 3 enfants en bas ages.
    Courage ma Belle !! ils feront leurs nuit un jour ( tout les soirs je fait de l’hypnose a mon fils pour qu’ils dorment une nuit complète : résultat j’en et eu que 5 en 3 mois & demi … )
    Bisous Maman FLOUTCH 😀

  • Répondre Meggane 04/05/2016 à 18:24

    Ton article est tellement vrai !!!! Ma fille a 15 et fais ses nuit depuis seulement 2 semaines .. J’avais lu des tas d’articles disans que laisser pleurant son enfant cetait le frustré , qu’il ne comprenais pas ect .. Je me suis retrouver plusieurs fois a faire des aller retour pour lendormir et puis au final je lui hurlais dessus et je finissais par pleurer a bout de force ! Puis un jour je me suis ecouter , je l’ai laisser pleurer , toutes les 15 minutes jallais lui repeter tranquillement de dormir , et puis je reparter dans un endroit calme.. Au bout d’une semaines ma fille savais enfin sendormir , jetait apaiser , elle aussi !!! Elle a mis 15 mois a faire ses nuits mais au moins elle me pleurer plus .. Merci pour ton article ! Tu es une maman au top du top et puis apres tout on enmerde les meres parfaite

  • Répondre Pinksatine 04/05/2016 à 20:21

    un long article ! Mon fils de 4 ans se réveillant toujours une fois la nuit, je te comprends ! pas de solution idéale …

  • Répondre Milie_MW 04/05/2016 à 22:49

    Dans un monde parfait, on ne laisse pas pleurer ses enfants. Mais dans un monde parfait, on a UN enfant parfait alors forcément il ne pleure pas.
    Plus sérieusement, autant je suis anti « laisser-pleurer »(ça peut même me rendre méchante quand c’est fait volontairement et quand on s’en vante), autant je comprends qu’on puisse craquer.

    Viens on va se faire un spa ma chérie <3

  • Répondre Jazab 05/05/2016 à 09:36

    Tombée sur ton blog par hasard , Je te suis depuis la naissance de tes jumeaux, les miens étant arrivés pile deux mois après. Je crois que tes articles « au bout du rouleau » que ce soit à cause des gosses ou des gros nazes sur internet sont mes préférés. Et étant enceinte (les 3 auront donc à peine 18mois d’écart) je pense que ce n’est pas prêt de s’arrêter !! Alors merci mamanfloutch.

  • Répondre Caro 05/05/2016 à 10:17

    Tu sais la meilleure chose que j’ai entendu sur la bienveillance, c’est qu’il fallait être bienveillant avec soi même avant tout !
    Ici on en est à quasi 4 ans de nuits pourries, certaines je suis tellement dans le coma que je n’entend rien et me retrouve avec 2 ou 3 enfants dans le lit le matin… J’ai fini par enlever la barrière du lit de mon fils à ses 1 an pour qu’il nous rejoigne tellement que j’en pouvais plus de traverser le couloir toutes les nuits. Tant que tu ne vis pas la situation c’est incompréhensible pour l’entourage (je ne te raconte pas le nombre de fois où ma mère m’a répété que les 3 fois ou mes filles avaient dormi chez elle il n’y avait eu aucun problème, contrairement à chez moi – en même temps elle ronfle tellement qu’elle aurait eu du mal à les entendre pleurer…).
    Bref, reste bienveillante envers toi même et après tu appliques sur tes enfants et effectivement les laisser pleurer et les laisser en sécurité est une très bonne idée !!!

  • Répondre Caroline 05/05/2016 à 13:10

    Unsubscribe…. ark

  • Répondre Charlotte 06/05/2016 à 16:26

    Que ça fais du bien ce genre de post !
    Non mais sérieusement enfin de l’honnêteté totalement avouée et assumée
    Alors oui, je fais aussi partie des mamans qui laisse parfois pleurer son enfant quand toutes les solutions ont échouées
    Oui, j’ai moi aussi le coeur fendu de procéder ainsi et aussi le cerveau devenu tellement bouillonnant qu’il a envie de dire à mon corps de tout abandonner
    Et c’est justement pour ça que j’accepte « l’échec » qui n’en est pas forcément un d’ailleurs en laissant chouiner un bébé quelques minutes pour éviter de finir dingue

    Je suis maman, 3 enfants ( presque 3 ans, 15 mois et 1 mois ) à mon actif et… bientôt 22 ans. Une énergie débordante mais parfois bien moins que celle de mes trésors ^^
    Alors non je ne suis pas la mère parfaite et je l’assume. À côté de ça, j’aime de dingue mes enfants

  • Répondre elfyne 06/05/2016 à 20:22

    Beaucoup de .gif de Fuck dans cet article :-p
    On a tous connu le cas de l’enfant qui pleure, et on n’a pas tous connu le cas des jumeaux qui ne font pas leurs nuits depuis 14 mois.
    Tu as raison de pousser une gueulante, c’est bon pour toi et c’est bon aussi pour ceux qui te lisent.
    Double effet Kiss-cool, donc.
    J’ai connu des moments où je pleurais parce que mon fils pleurait et que je ne savais pas quoi faire pour l’aider… Je sais que c’est horrible.
    Courage.

  • Répondre Clem 07/05/2016 à 10:15

    Certes, je n’ai que l’expérience d’avoir un enfant unique, mais je ne l’ai jamais laissé pleuré seul. Je ne suis pas épuisée pour autant, j’ai mes 8h de sommeil et pourtant il se réveille encore jusqu’à 12 fois la nuit à l’âge de 10 mois. Et je ne suis pas non plus une mère parfaite.
    J’ai juste refusé d’écouter les gens qui disent qu’un bébé doit savoir s’endormir seul, s’apaiser seul, s’occuper seul.
    Il n’a pas pleuré parce que je l’ai porté dans le porte bébé tout en vivant ma vie comme avant. Il n’a pas pleuré parce qu’il dort avec nous et qu’il est mis au sein à chaque éveil, en 10 mois je ne suis jamais sortie du lit la nuit (et je vous épargne les interrogations sur la possibilité de la sexualité car je suis enceinte de 2 mois).
    Et puis, vers l’âge de 6 mois, il a commencé à jouer seul sur son tapis, des moments de plus en plus long… Et depuis ses 8 mois je n’ai plus eu besoin de sortir le porte-bébé.
    Non, je ne suis pas une mère parfaite, je suis une flemmarde partisane de la loi du moindre effort.

    Mais j’ai conscience que le fait que mon bébé est pour l’instant enfant unique m’aide dans tout ça. J’ai un profond respect pour les parents de jumeaux et plus. Jamais il ne me viendrait à l’idée de les juger. Leurs choix éducatifs sont souvent limités par l’impossibilité de se dédoubler.

    Tu devrais prendre ces articles avec recul. Les données scientifiques sur les méfaits des hormones du stress sur le cerveaux des tous petits sont vraies, qu’elles te plaisent ou non (de mêmes que les données scientifiques sur le réchauffement climatique et la toxicité de l’air que nous n’avons pas de choix de respirer, pourtant, sachant cela nous ne changeons pas notre mode de vie et nous continuons de respirer). Mais devrait-on cacher ces réalités scientifiques parce qu’elles dérangent ? Je ne crois pas.
    Elles sont importantes car elles changent notre perception des tout petits, et j’ai constaté en lisant les commentaires que beaucoup de monde perçoit encore les bébés comme des êtres à mater « avant qu’ils nous bouffent », ce qui est à mon avis complètement à côté de la plaque.

    Bon courage avec tes jumeaux et ta grande, car ce que tu vis n’est vraiment pas facile.

  • Répondre Me 09/05/2016 à 14:33

    Je suis tombée sur votre blog par pur hasard… mes enfants sont ados. Je suis tellement surprise, car il y a peine 14 ans on nous disait de laisser pleurer, en tout cas certains livres. J’ai été mortifié sur mon sofa par les pleures de ma deuxième fille et je ne sais pas pourquoi c’est à la seule que j’ai eu le courage de le faire et c’est aujourd’hui, la moins peureuse et la plus autonome de mes enfants(et elle n’est pas délinquante!!!) Il ne faut surtout pas manqué des marqueurs d’amour et que l’enfant soit en sécurité(ce dont je ne doute pas). Il vaut mieux les laisser pleurer avaler 1 litre de verveine avec 30 minutes de coquillettes sur les oreilles que de leur transmettre toutes nos mauvaises ondes.

    Bonne continuation

  • Répondre Miss J 10/05/2016 à 21:29

    J’arrive après tout un flot de commentaires mais je joins quand même le mien…Tout d’abord merci pour tes articles régulièrement déculpabilisants, ça fait du bien.
    Pour ce qui est des pleurs, je pense qu’il faut bien distinguer 2 états d’esprit…Le premier c’est les pleurs comme méthode d’éducation, « je laisse pleurer parce que c’est bon pour le bébé, ça lui apprend à être autonome et à s’endormir seul » (la fameuse méthode 5/10/15 par exemple). Le deuxième c’est « j’ai tout tenté, je suis claquée et j’ai envie de le tuer, il vaut mieux que je le laisse hurler plutôt que lui faire du mal » : on sait que c’est pas super mais on n’est pas capable de faire mieux à ce moment-là et c’est humain…
    Pour ma part je suis à fond pour ne pas laisser pleurer, et c’est ce que j’ai fait avec mon aîné, parfois à la surprise de mes amies qui ne comprenaient pas qu’en fait je n’avais pas besoin de le laisser pleurer car il pleurait toujours très peu et pour une bonne raison. Et le deuxième il me met la misère depuis 1 an, comme toi je me suis retrouvée à l’insulter en larmes au milieu de la nuit, et j’ai préféré le laisser hurler plutôt que de le balancer contre un mur. Avec beaucoup de culpabilité, mais tout en sachant que c’était mieux pour tout le monde ! Bref, on n’est pas des machines !!!
    Bon courage avec tes loupiots 🙂

  • Répondre Lolotte 11/05/2016 à 12:16

    Bien dit 😉

  • Répondre Laura 30/06/2016 à 14:24

    Alléluia! Je pense exactement comme toi!! Marre de ces articles de bienveillances extrêmes. Certaines vont meme à dire qu’il ne faut pas dire « non » à un enfant! Non mais on va où ?!
    Moi aussi je laisse pleurer mon fils quand tout est ok, car comme tu le dis ca pourrait mal finir! Enfin bref, j’ai la même méthode et mode éducatif que toi, et ton article rassure sur notre normalité ^^

  • Répondre Mimi.al 08/09/2016 à 14:35

    Ahhhh merci, je me sent moins seule…
    Chez nous c’est le drame chaque soir nos jumeaux sont bien différent: le petit gars lui s’endort limite sur son bib tous les soirs, par contre pour la pepette c’est une autre histoire, elle ne supporte pas qu’on la pose dans son lit dessuite après le bib (même la journée d’ailleurs) et on a le droit à des pleurs à n’en plus fini et pour l’instant elle gagne à chaque fois car à force de pleurer elle réveil son frère qui dort dans la même chambre ( vivement qu’ils aient chacun leur chambre…Mais c’est pas pour tout dessuite).
    J’ai eu le droit à plein de gens (dont mes parents et beau-parent) qui m’ont dit tu ne devrais pas la laisser pleurer, un bébé ne pleure jamais pour rien et en même temps c’est même personne m’ont dit :tu ne devrais pas la prendre tout le temps quand elle pleure ça lui donne des mauvaises habitudes :@. Du coup maintenant je fais comme je veux et c’est jamais pareils. Mais j’avoue il y a des jours comme hier où je ferme la porte de leurs chambres et les laisse pleurer et je pleure de l’autre côté de la porte d’épuisement.
    Tout ça pour dire que ton poste fait du bien à lire, je serai peut être un peu moins désagréable avec mes proches en l’ayant l’un. En tout cas j’ai découvert ton blog il y a 2 jours et j’avoue que ça remonte le moral et me fait bien rire.
    Heureusement finalement que pour ta première grossesse tu as eu pas mal de temps comme tu dis et que tu as commencé ton blog.

  • Répondre Ella 14/10/2016 à 16:16

    Alléluia ! Merci milles fois ! Y a des parents parfois qui parlent sans réfléchir, qui viennent te traiter de monstre parce que tu laisse pleurer ton bébé pour qu’il s’habitue à s’endormir seul.

    Et je vais même dire une chose : ayant travaillé en crèche, je peux même dire, que beaucoup des enfants dont les parents ne les laissaient pas pleurer étaient les plus « chiants » qui réveillaient tout le dortoir dès qu’on les déposaient dans leur lit.

  • Répondre Tania 16/11/2016 à 16:31

    Merciiiii voila la seule chose que j’ai à dire loooool

  • Répondre Loul's 01/12/2016 à 17:37

    en voilà un article qui fait du bien au moral et au cœur!!!!
    Chez nous aussi on a connu les nuits chaotiques : pourtant tout avait si bien commencé, des nuits à quasi 2 mois, des nuits de 12h à 3 mois….le bonheur. Je me suis dis « tranquille les nuits » le plus dur est derrière moi …lol!!!
    Oui mais voilà ça n’a pas duré cet état de grâce, vers 5 mois les poussées dentaires on commençait, les premières maladies…. bon on a survécu ce n’était que quelques nuits de temps en temps.
    Le pire est à venir : 18mois/2 ans le combat. Des nuits hachées (3/4 fois par semaine), une petite fille qu’on a glissé dans notre lit (erreur) mais qui n’y dormait pas et des pétages de plomb et de couple!!!!
    Un peu avant ses 2 ans (week-end de Pâques) lors d’un week-end chez mes parents, on l’a laissé pleurer (30 min tout au plus, en la rassurant) et on a continué les 2 soirs qui ont suivi le retour à la maison : c’était dur, horrible …mais il en allait de l’avenir de notre famille!!! et miracle, le problème a été résolu
    Il arrive qu’elle retente les escapades nocturnes et qu’elles veuillent dormir avec nous, mais sauf cas de force majeur, on ne cède plus et on lui explique qu’il faut qu’elle dorme dans son lit. C’est pas facile, ça ne dure généralement pas longtemps mais c’est mieux pour tout le monde, y compris pour elle.
    des parents qui dorment, ce sont des parents en forme le lendemain pour s’occuper dignement de leur enfant.
    Cette période a été extrêmement traumatisante pour moi et mon chéri : on se refuse à penser à un autre enfant pour le moment (pas seulement pour cela mais quand même), j’ai accumulé un stress et une fatigue importante dans la durée, sans compter une qualité de sommeil médiocre.
    Le regard des autres et leur réflexion sont tellement difficiles, les gens vous enfoncent au lieu de vous aider, ils vous disent que le problème vient de vous….

  • Répondre Smidge 26/07/2017 à 22:23

    La même, on a laissé pleuré. Une fois que tu as tout vérifié, fièvre, couche, faim, soif, doudou, phase de la lune…
    C’est l’heure de dormir, et pourtant que dès que tu le poses, il pleure…

    Ben il pleure. Comme on dit, « il pissera moins ».

    Et au bout d’un moment, il s’endort.

    Et au bout d’un moment, il arrête de pleurer quand c’est l’heure de dormir.

    Et voilà.

    Et toi tu as gagné des heures pour te reposer.

    Alors les articles culpabilisant hein…

  • Quelque chose à dire ?

    %d blogueurs aiment cette page :