Du bla bla Madame Floutch

Gérer ses complexes…

19/01/2018

 

Complexe…

Je suis une fille complexe.

Complexe et pleines de complexes.

Un peu comme toutes en soi,
Ou même comme tous.

Les complexes ne sont pas réservés aux femmes.

En fait je suis une fille complexe car je suis rongée par les miens.

Eh oui,
On peut paraître bien dans ses baskets alors que l’on est remplie de complexes.

Il y en a des plus important que d’autres certes mais ils sont tous là,
Un peu comme des petits poids sur notre dos.
(Dos en carton soit dit en passant)

Mais j’ai décidé d’avancer en fait,
Et pour le faire il faut les extérioriser.
Et moi j’extériorise ici,
En écrivant.

Et exceptionnellement en parlant.

Complexe…

Mon premier ?
Il est le pourquoi de ce podcast,
C’est ma voix.

Je ne l’ai jamais aimé en fait.
Mi voix de crécelle, mi enfant,
Et surtout très stressante et qui porte trop.
Bref,
Je vous assure que m’écouter sur des vidéos me met mal à l’aise…

Pire, pendant une période je ne laissais pas de message vocale pour cette raison.

Quand quelqu’un écoute une de mes story instagram à côté de moi je me déteste.

C’est un complexe comme un autre après tout,
Ma voix.
Assez étonnant pour une fille qui parle tout le temps.
Il n’y a pas d’explication,
J’ai eue l’option voix en carton.
Promis je ne vous ferais pas l’affront de chanter 😉

Mais voilà,
Je suis cette fille qui n’aime pas sa voix,
Dommage, c’est surement un des seuls trucs irrémédiable.
Il n’existe pas d’opération de la voix.

Elle restera donc ainsi,
Et pour l’exorciser je me fais un peu violence avec ce podcast.

En second ?

On va rester dans la même thématique que la voix,
Ce sont mes dents.

Mes dents jaunes.

Un jour ma mère à demandé à ma dentiste,
« C’est parce qu’elle lave mal ses dents qu’elles sont jaunes ? »
(Bien évidement j’étais allongée et la dentiste avait ses doigts dans ma bouche pendant cette magnifique intervention de ma reum)

Heureusement pour moi,
La dentiste s’est retournée et lui a expliqué que c’était ma couleur de dents…

A 8 ans, j’avais déjà des dents aussi jaunes qu’un fumeur de clope accro au café.

En plus d’être jaunes,
Elles sont tordues.

C’est l’orgie là dedans.
J’ai perdues mes dernières dents de lait à 18 ans…
Si si c’est possible,
Impossible is not Floutch.

J’aurais du porter un appareil mais il fallait attendre que toutes mes dents soient tombées,
Du coup à 18 ans,
Très honnêtement j’étais pas chaude du tout !
Clairement j’étais 100x plus complexée par mon physique qu’aujourd’hui alors rajouter un appareil dentaire n’était pas au programme.

Ensuite il y a mon nez, 
Un jour mon cousin m’a dit
« Ah c’est marrant t’as un gros nez comme ta mère,
D’ailleurs ma mère m’a raconté que quand ils étaient petits ils appelaient ta mère « nez de boeuf » »
Voilà d’ou est sorti ce complexe…

Mon triple menton de dindon, 

Ouais, plus vieille je pourrais jouer avec la peau de mon menton,
Je le sais, je le fais avec celle de ma grand mère…
Je peux faire n’importe quel poids, j’ai toujours ce double menton,
Même de profil je me déteste ^^

Et évidement,
Mon plus gros complexe de tous les temps restera ma poitrine. 

Ben ouais,
Je n’ai pas de poitrine,
Certaines trouvent leur poitrine trop petite,
Moi je n’en ai pas,
Je ne remplis pas un A en fait.

Je suis la plus petite poitrine de toute ma famille, 

Il fallait bien un truc exceptionnel,
Et ben c’est ça chez moi.
J’aurais préféré un truc plus fun mais j’ai eu l’absence de poitrine.

Je pense souvent à les faire refaire en fait,
Mais après j’oublie,
Je passe à autre chose.
Quand je mets un soutien gorge rembourré je ne me sens pas moi au final.

On verra avec les années.

Complexes… 

Je suis remplie de complexes,
Mais les principaux c’est eux,
Je pourrais parler de mon ventre,
Mes pieds ou mes cuisses encore,

Mais je préfère rester sur eux pour le moment. 

Leur impact s’amoindri avec le temps,
Et c’est d’ailleurs dans ces moments là que je me dis qu’il est bon de vieillir, 
Se rendre compte de toute cette énergie que l’on perd a se focaliser sur des choses futiles. 

Complexes… 

Je suis une fille complexes, 
Avec quelques complexes, 
Mais plus si complexées au final. 

Si avant je ne téléphonais que très peu,
Maintenant je préfère appeler que d’envoyer un sms.

Si avant je ne rigolais pas pour ne pas montrer mes dents,
Maintenant je m’en fiche et je mets même du rouge à lèvres bien rouge pour amener le regard ailleurs.

Si avant je bloquais sur chaque photo avec mon nez,
Maintenant je ne le regarde absolument pas,

Si avant je portais des soutiens gorges rembourrés,
Maintenant je suis passée au no bra ou aux soutiens gorges sans armatures en cas de décolletés ou chemises transparentes.

Le seul que je ne maîtrise pas c’est le cou de dindon,
Lui j’ai plus de mal. 

Aucun n’est vraiment mis au placard, 
Mais avec le temps, chacun prend moins de place dans ma vie.

Complexes…

Finalement l’écrire c’est l’accepter un peu mieux,
Alors j’aime à croire qu’avec le temps ils s’envoleront pour toujours.

Je me plains de devenir vieille,
Mais finalement qu’est ce que c’est bon…

La vie est complexe,
Et les miens s’amenuisent un peu chaque jour.

Gérer ses complexes ce n’est simple pour personne,
Gérer ses complexes n’est pas une évidence pour tout le monde,
Beaucoup préfèrent se « plaire » au milieu d’eux au final,
Gérer ses complexes n’est pas réservé aux autres.

Alors voilà pourquoi j’ai écrit ce billet,
Pour vous prouver qu’il y a une lumière au bout du tunnel,
Pour vous montrer qu’il est possible de gérer ses complexes,
Je ne les ai pas supprimés,
Ils me suivent toujours,
Mais ils traînent des pieds et ne suivent pas toujours mon rythme.

Complexes. 

Ça fait parti de la vie au final,
Ils sont peut être juste là pour nous montrer à quel point on adore d’autres choses chez nous.

Comme j’aime ma bouche alors que mes dents sont en friche,
Ou encore comme j’apprécie mes fesses un peu plus bombées alors que ma poitrine est rentrée ^^

Complexes…

Valent ils vraiment la peine au final ?
J’aime à croire que non.

Vieillir c’est murir, 
Et mes complexes ne grandiront pas avec moi.

Je vais donc m’arrêter là en avançant encore et toujours,
Vraiment gérer ses complexes par écrit ça aide pas mal,
Je finis de taper cet article le cœur plus léger et le sourire au lèvres,
Si seulement j’y avais pensé plus tôt…

Bref,

Merci de m’avoir écoutée si vous l’avez fait,
Et surtout,
Ne vous laisser pas manger par vos complexes 

Revoyons ensemble nos priorités…

Vous Pourriez Aussi Apprécier

17 Commentaires

  • Répondre mamansurlefil 19/01/2018 à 07:23

    Tu es magnifique ! Et tu as entièrement raison, c’est bon de vieillir car on apprend à assumer tous ces petits défauts, à avancer et ne plus se focaliser sur eux.
    J’ai raté pas mal de choses à cause de mes complexes… Mais je me soigne, un peu chaque jour… Alors merci pour ce billet plein de courage !
    Virginie

  • Répondre momobricolo29 19/01/2018 à 08:25

    BRAVO

  • Répondre virginie 19/01/2018 à 09:15

    tu m’as fai t pleurer bour ri q u e !

  • Répondre 6loute 19/01/2018 à 10:34

    Comme Virginie, tu m’as fait pleurer aussi !
    Je t’ai écouté, lu en même temps, et c’est très beau… et ça fait du bien !
    Tu es magnifique Maman Floutch, et c’est toujours intriguant de voir comment certains complexent sur des choses invisibles au regard extérieur…
    Je dis ça alors que moi-même (comme tous, tu le dis si bien), je suis bourrée de complexes : certains se sont également estompés, d’autres pas du tout, et je le gère, je pense, parfois, moins bien que toi (si seulement…)… je me demande même souvent comment les gens peuvent tout simplement supporter de me regarder !
    Bref, merci, parce que ça fait du bien… on a beau savoir qu’il faut s’accepter, se moquer du regard des autres, tout ça tout ça, bah c’est pas évident, et de t’écouter/te lire, ça m’a fait pleurer, mais des pleurs qui font du bien 😉

    • Répondre Lalie 20/01/2018 à 22:55

      Oh ben je ne pensais pas faire pleurer ❤️

  • Répondre Chloé L 19/01/2018 à 15:17

    C’est dingue comme on est souvent les seuls à remarquer nos propres complexes. Depuis que je te suis j’adore tes instastories et je n’avais pas remarqué tes dents mais plutôt tes rouges à lèvres rouges que tu mets tout le temps ! Je n’avais pas fait attention à ton nez mais plutôt à tes jolies lunettes qui je trouve sont « ta signature ». J’ai moi-même des complexes que j’essaie d’oublier avec le temps, parfois j’y arrive, d’autres non. Mais je sais qu’au fond on en a tous et ça fait du bien de ne pas se sentir seule. En tout cas, on ne te suit pas pour tes fesses bombées mais bien pour toi toute entière alors continue comme ça !! 🙂

  • Répondre Elodie 19/01/2018 à 22:09

    Alors déjà bravo! On vit tellement dans uns société d’images que lorsqu’on devient d’autant plus un personnage public, il est facile de sombrer dans le paraître. J’apprécie énormément ton honnêteté, notamment pour une blogueuse (c’est rare, trop rare…).
    J’aime ta sincérité, tu es touchante et j’avoue que je trouve cela « rafraîchissant ». En tant que femme, et mère je dis Bravo !!!
    Et en tant que professionnelle je ne peux m’empêcher de me dire, que cette catharsis est une panique manière de parler avec bienveillance à ton enfant intérieur, preuve d’une jolie maturité et sagesse ❤️
    Alors encore merci de ton partage, car tu renvoies un bel exemple, qui j’espère sera suivi !
    Elodie

  • Répondre Chloe 20/01/2018 à 16:15

    J’ai aussi les dents jaunes naturellement et je déteste !! Du coup on ne voit jamais mes dents sur les photos, pourtant en dehors de ça elles sont bien alignées … je vais essayer le charbon peut être que ça les’ blanchira un peu ..

  • Répondre Maman pavlova 20/01/2018 à 21:26

    Tu as bien raison de assumer je te trouve très photo génique, je te l’avais déjà commenté sur insta, bien-sûr tu ne vois pas ce que on vois mais de ce que tu montre tu as l’air aussi chouette dedans que dehors 😉

  • Répondre Maman blog 23/01/2018 à 01:13

    Tu es très belle, je sais qu’on a tous des complexes mais si toi tu en as alors je devrais sortir avec une couette sur la tête fn mode Casper lol. Ici j’apprends a vivre avec a en rigoler, ce n’est pas toujours évident mais il y a pire comme choses dans la vie, je relativise, ces petits trucs qui nous gâche l’esprit ne valent pas la peine d’obscurcir le si beau quotidien de la vie qui défile a vitesse grand V tu as raison.
    Gros bisous

  • Répondre Audrey / Cocon Nature 26/01/2018 à 07:07

    Celà fait un moment que je voulais lire cet article mais je n’avais pas encore trouvé le temps je ne voulais pas le faire à la va vite et lire entre les lignes. Je voulais prendre le temps de lire et ooohh joie finalement j’ai même pu lire et écouter en même temps !! Cet article est super et te ressemble … ta signature c’est toi juste toi comme tu ai c’est à dire une personne pleine de complexe (comme je pense 99% des individus sur cette terre) mais une personne franche honnête qui se dévoile comme elle ai et que du coup n’en ai que plus superbe ! En effet qu’elle plaisir de voir que on peut laisser ces complexes au bord de la route…
    Ps: Ta voie est fait pour le théâtre ! Tu nous rejoint quand tu veux !

  • Répondre juste1maman 31/01/2018 à 17:17

    Tu veux rire ? comme toi, j’ai des milliers de complexe et des tonnes de choses que j’aimerais changer, mais les 2 pires sont : mes genoux et mes chevilles ! j’ai des gros mollets de ma mère, des genoux et chevilles de bonhomme de mon père ! Bon, l’avantage est que je ne me suis jamais pétée la cheville, et que quand je la tords à cause de talons trop hauts, no problemo je repars de plus belle 🙂
    Mon poids aussi serait mieux accepté si je faisais 10 cm de plus, lol !
    Bref, nous sommes des nanas, nous sommes chiantes et éternellement insatisfaites 😉

  • Quelque chose à dire ?

    %d blogueurs aiment cette page :