Du bla bla

Et puis la noyade chez les enfants

10/08/2018

On en parle beaucoup,
Mais au final on n’en parle pas assez.

VRAIMENT ! 

Mon oncle que je n’ai jamais connu est mort noyé lorsqu’il avait 10-12 ans,
Ou peut être moins je ne sais pas,
Mais je le sais, on peut vite se noyer,
Ils étaient en famille au lac, quelques secondes et voilà…
Ils ne l’ont jamais retrouvé…

Ma mère a toujours été un peu une angoissée du coup,
Elle ne nageait jamais loin,
On n’allait pas trop se baigner.

Mais je n’ai pas gardé de séquelles moi,
Il est mort bien avant ma naissance,
Je voyais juste sa photo sur le frigo de ma grand mère quoi.

Alain est le premier cas de noyade que j’ai « connu ».
Je sais qu’un des enfants de mon père biologique (longue histoire hein) est mort d’hydrocution lorsqu’il était jeune lui aussi.
Et puis il y a les infos…

Ce que je ne savais pas,
C’est que la noyade est LA 1ère cause de décès accidentel chez les enfants. 

LA PREMIÈRE !!! 

En vacances,
Je lisais un article qui disait qu’il y avait déjà plus de 121 morts de noyades entre juin et début juillet.
J’étais choquée,
Je me disais « putain c’est tellement affreux, perdre un enfant bordel »,
J’en parlais à Antoine en mode paniquée.
Mais nous ne pouvons pas arrêter de vivre par simple peur, nous étions en Corse en plus.

La vie continue. 

Nous allons à la plage,
Et sur nos derniers jours,
Nous allons au lac car la mer était trop agitée.

Pour ceux qui ont suivi,
Nous étions avec nos copains Elyssa & Nico.

Entre amis, avec nos enfants, 
Le bonheur. 

Tous les enfants portent leurs brassards.

Sauf que,
Les garçons ont voulu les enlever pour jouer dans le sable.
On a dit OK parce que pour nous ce n’était pas grave,
En plus c’est relou de faire des pâtés de sable avec des brassards.

Nous étions tous ensemble sur le sable,
Eden dans l’eau dans mon champ de vision avec ses brassards et une copine,
Le père de sa copine les surveillait aussi.

On discute tous ensemble avec Ella, Jules et Sacha qui jouent au sable à côté de nous.

Et puis tu sais ce moment où tu regardes ton enfant jouer dans l’eau mais ton regard est dans le vide,
Un peu dans la lune en fait.
Tu regardes un point mais tu ne vois rien autour.

Et la je vois toujours Eden,
Mais je vois aussi le papa de sa copine avec un petit dans les bras dans une serviette.
Je ne bouge pas.
Jusqu’à ce que je comprenne que c’est mon fils qu’il porte.

MON FILS ! 

Celui qui est à côté de moi, de nous !

Il était a 10 cm de moi il y a 2 min.

Il me le donne en me disant,
« Il a avalé beaucoup d’eau il se noyait…« 

Nous étions 4 adultes à les surveiller,
Et aucun de nous n’a remarqué.

Lui dans mes bras me dit qu’il voulait aller voir sa sœur.

Evidemment à 3 ans on ne réalise pas le danger,
On leur avait expliqué que sans brassards il ne faut pas aller dans l’eau,
On leur a montré plusieurs fois qu’ils ne savaient pas nager etc.
Mais que voulez vous,
Il a 3 ans … 

Nous avons remercié la personne qui a littéralement sauvé notre fils.
Et nous étions tous choqués.

Aucun de nous ne s’en est rendu compte,
Même nos « voisins de serviette » n’ont pas vu l’action.

Ça va VITE, 
Tellement vite. 

Et surtout ?
Un enfant se noie en SILENCE. 
Il n’a pas le réflexe de lever la tête,
De crier,
De taper des bras…

Et il peut se noyer là où il a pied ! 

Pourquoi je vous dis ça ? 
Pas pour me faire juger non,
Ne vous inquiétez pas, j’ai bien assez pleuré,
J’ai eu la peur de ma vie, 
La culpabilité x 1 000 000 000 il n’y a pas de problème.

Mais pour vous rappeler que cela n’arrive pas qu’aux autres ! 

C’est rapide, 
Silencieux, 
Et souvent FATAL ! 

1 139 noyades ont été dénombrées en France, dont 251 fatales entre le 1er juin et le 26 juillet 2018. 

On ne se rend pas assez compte de l’importance de la surveillance ET de la prévoyance en ne leur enlevant JAMAIS les brassards ou tout autre système de flottage !
Nous ne sommes pas infaillibles,
Et les brassards/gilets non plus d’ailleurs,
Mais mettre toutes les chances de son côté permet de limiter les risques.

J’ai raconté cette histoire ce weekend à mes copines alors que nous étions avec nos enfants dans la piscine de mon amie.
Je leur dis, en mettant les brassards à mes fils qui les avaient retirés pour goûter en rajoutant
« Imagine on ne le voit pas aller dans la piscine alors que je m’occupe de son frère ou autre », 
Et là,
2 min plus tard, qui je vois dans l’eau ?
Seul, alors que nous sommes 5 adultes autour de la piscine à surveiller et que PERSONNE ne l’a entendu rentrer dans la piscine !

NE SOUS ESTIMONS PAS LES DANGERS DE LA NOYADE, 
NE NOUS SURESTIMONS PAS, 
NE SURESTIMONS PAS NOS ENFANTS. 

Croyez moi c’est la boule au ventre que j’écris ce billet,
Mais si cela peut vous aider à être plus vigilant en pensant à cet article quand vous serez en vacances, ou à la piscine,
Eh bien j’aurai réussi mon boulot.

L’article est surement sans queue ni tête pour vous mais pour moi il est là pour vous prévenir.

Attention aux risques de noyades, 
Ça n’arrive pas qu’aux autres, et ce n’est pas juste « des parents irresponsables » à qui ça arrive.

 

Vous Pourriez Aussi Apprécier

36 Commentaires

  • Répondre Kiara Papillon 10/08/2018 à 08:30

    J’ai très peur de la noyade. J’ai toujours eu peur de l’eau. C’est sans doute lié.
    Ma fille commence juste à quitter ses brassards à la piscine car elle a envie de commencer à nager. Elle nous demande toujours l’autorisation, elle sait qu’elle ne doit le faire que quand elle est avec nous. Elle va avoir 5 ans et son père va lui apprendre à se débrouiller dans l’eau puis quand elle sera prête, on prendra des cours de natation.
    Son frère est plus téméraire. Plus dégourdi. Il n’a que 17 mois mais les brassards le gênent et il les enlève (oui, à 17 mois, ça promet). Donc je pense qu’il faudra être encore plus vigilant.
    Un maître nageur me disait que ça va vite. Très vite. Un enfant se noie sans bruit. Il disparaît. Rien ne remplace l’attention mais nous ne pouvons pas tout voir. Les cours de natation sont indispensables.
    Je comprends la peur que vous avez eue et la culpabilité qui en découle. Cependant, nous ne sommes pas infaillibles. Malheureusement.

  • Répondre Claire 10/08/2018 à 09:53

    Mon fils a faillit se noyer aussi il y a un mois dans la piscine d’une amie. Je lui avais enlevé ses brassards pour aller aux toilettes et en revenant je ne fais pas attention et je parle 2 minutes avec une copine. Je me retourne et je vois mon fils en train de se noyer! J’ai eu la peur de ma vie! Et il y avait du monde dans la piscine mais personne n’a rien vu. Alors comme tu dis ca va TRES vite!!

  • Répondre Petits bonheurs d'Aubert 10/08/2018 à 10:02

    Merci pour cet article moi aussi je suis horrifiée par les chiffres annoncés depuis le début de l’été. Tu as bien raison de rappeler à tous que cela n’arrive pas qu’aux autres.
    Mes parents ont emmené mon fils de bientôt 4 ans en vacances pendants 10 jours et il a failli se noyer dans la piscine du camping. Après s’être baigné il a voulu qu’on lui enlevé ses brassards pour se sécher puis il a joué au ballon avec un copain sauf que le ballon a fini dans l’eau donc mon fils a voulu le récupérer. Mes parents n’étaient pas juste à côté de lui ma mère a hurlé et mon père a dû courir pour me sortir de là car personne autour n’avait réagit. Heureusement il va bien mais ça aurait pu être bien pire et comme ma mère m’a dit c’est arrivé en quelques secondes car elle le surveillait non stop.
    Une nageuse professionnelle expliquait l’autre jour qu’il fallait moins mettre les brassards et autres bouées à nos enfants mais leur attendre à se débrouiller sans rien dans l’eau et pour cela se rapprocher dès le plus jeune âge des piscines municipales non pas pour forcément des cours pour apprendre à nager mais au moins apprendre aux enfants à regagner le bords ne pas paniquer et se débrouiller sans rien en cas de chute dans l’eau. En septembre je vais me renseigner près de chez moi.

    En tout cas tu as très bien fais de rédiger cet article. Et j’imagine à quel point tu as dû avoir peur pour te mon fils …

  • Répondre Aurore 10/08/2018 à 10:07

    Pour avoir accompagné les enfants de la classe a mon fils (5ans) c’est clair que ça peut aller vite… la maîtresse est avec un petit groupe… le maître nageur avec d’autres… moi je surveillait également le passage des enfants à un exercice une gamine a plat ventre tête dans l’eau… elle avait pied mais pas le réflexe de plier les jambes ou de lever la tête… elle va très bien vous inquiétez pas mais comme quoi malgré la surveillance ça va vite… Après on nous dit faut pas habitué un enfant aux brassard il ne se rend pas compte du danger tant que quelque chose m’empêche de couler… faut leur apprendre à nager ou flotter(position.de survie) le plus tôt possible facile à dire… n’empêche quand je vois avec les enfants comment ça passe vite j’ai beaucoup de peine pour ceux qui perdent leurs enfants, et ça m’agace au plus au point les « mais que faisait les parents »…

  • Répondre Djahann 10/08/2018 à 10:14

    Ouf, tout s’est bien fini pour vous. Mais visiblement, le message ne passe pas chez tout le monde : l’an dernier, mon beau-frère s’est fait construire une piscine. J’ai dit à sa femme que ça serait plus prudent de clôturer car mon neveu avait 5 ans, était très très remuant et ne savait pas nager. Eh bien elle m’a dit que ça ne risquait rien, et que mettre une clôture coûterait cher (ils en ont largement les moyens) et était inesthétique (mais que vaut l’esthétique face à la vie d’un enfant ?!) quelques semaines plus tard ils se sont mariés, et la fête avait lieu dans le jardin… près de la piscine. Il y avait plusieurs enfants qui jouaient au bord et couraient partout J’avais tellement peur qu’avec mon conjoint, on avait les yeux rivés sur la piscine pour surveiller car personne d’autre ne le faisait bien trop occupés à leurs petits fours et champagne.
    Je ne suis pas maman, mais j’ai eu bien plus conscience du danger que tous ces gens autour de la piscine non clôturée…. Et non, les drames n’arrivent pas qu’aux autres.

  • Répondre enfancejoyeuse 10/08/2018 à 10:15

    Merci pour cet article ! C’est vrai qu’on minimise souvent les risques et tu as bien remis les faits en place… La première cause! Ca fait froid dans le dos ! J’imagine la peur que tu as du avoir !!! Article à partager et à repartager !!!!

  • Répondre Bouteloup 10/08/2018 à 10:16

    Tellement criant de vérité cet article. Mon fils est tombé de 3 ans et demi est tombé à l’eau hier…il voulait ramassé un ballon. J’ai entendu le pouf. J’ai crié. J’ai accouru. Il remontait à la surface et bougeait des bras pour rejoindre le bord. Il a eu peur et c’est bien rendu compte du danger. Il dit a tout le monde que sa maman l’a sauvé. Ca peut aller très vite effectivement ….

  • Répondre Laure 10/08/2018 à 10:29

    Je crois qu aucun parent ne peut se targuer de ne pas avoir connu ça, sans aller jusqu’au debut de noyade au moins tout d’un coup ne pas savoir où il est et parfois le retrouver à minima les pieds dans l’eau. Mon mari et moi nous sommes connus lorsque nous étions sauveteurs en mer puis il est devenu maître nageur et j’ai surveillé des piscines de camping pendant mes études. Des enfants dont la bouée se retournait, qui perdait un brassard ou dont le brassard se cassait… nous en avons sorti un paquet de l’eau. Néanmoins le mieux restera toujours de familiariser son enfant à l’eau et ça peut se faire très tôt. Notre cadet a 3 ans et sais « nager » il traverse la piscine sais s accrocher au bord et sais sortir de la piscine. Le problème c’est que ça ne peut pas s apprendre avec des brassards. Pour en arriver là il faut être dans l’eau avec eux. Il y a une vidéo de roxana maracineanau l ancienne championne de natation qui l explique parfaitement.
    Quant à la culpabilité et au jugement des autres, l’expérience est suffisamment traumatisante pour ne pas en rajouter. J’ai un ami qui a perdu son enfant à 15 mois de noyade et bien loin d’être un parent irresponsable! Ça arrive vraiment à tout le monde!

    • Répondre Bébé est Arrivé ! 13/08/2018 à 14:35

      Je rejoins ton commentaire car j’ai également lu l’interview de Roxana Maracineanau. Depuis, je ne pense qu’à une chose : que ma fille de 2 ans 1/2 apprenne à nager au plus vite.

      • Répondre madameoups 02/09/2018 à 23:57

        Je vais aller voir rapidement cette vidéo ! j’ai passé l’été en mode panique, en lisant tous ces cas de noyades chez les enfants, même boire la tasse me fait peur (fameuse noyade sèche!).
        mon fils de 3 ans commence l’apprentissage dans la piscine mi-septembre, faute d’avoir pu faire les bébés nageurs on va faire le max pour être plus serein l’été prochain!

  • Répondre Vanessa 10/08/2018 à 10:33

    Mon dieu! Je comprends tellement la peur que tu as dû avoir!
    J’ai, moi aussi, un petit garçon de 3ans et depuis tjs je refuse de lui enlever les brassards même s’il ne fait que jouer sur le sable. Je me dis toujours « au cas ou, ça va si vite ». Aujourd’hui, je sais que j’ai le bon réflexe mais c’est très important d’en parler autour de nous alors merci pour cet article

  • Répondre Laurence_J 10/08/2018 à 10:33

    J’ai une peur panique de la noyade et du manque de conscience du danger des enfants. J’ai inscrit mon fils à des ‘cours’ de piscine dès ses 3 ans. Le but à cet âge est qu’ils n’aient pas peur de l’eau, sachent faire la planche sur le dos, rejoindre le bord et sortir de l’eau. La technique est loin d’être esthétique mais c’est efficace et ça me rassure beaucoup.
    Sinon il existe des ‘gilets’ de ce type, avec une sécurité à la fermeture: impossible pour l’enfant de l’enlever et les bras restent bien libres: https://www.decathlon.be/fr/p/gilet-de-natation-gonflable-vert-neckvest/_/R-p-102461?mc=8335573&gclid=EAIaIQobChMIm-nUmoni3AIVQp3VCh0O4wu8EAYYBSABEgIN__D_BwE

  • Répondre Marie 10/08/2018 à 10:47

    Heureusement que ça s’est bien fini pour ton fils. il y a des piscines où les enfants dès 3 ans peuvent apprendre à flotter sans brassards etc et à rejoindre le bord dans une piscine s’ils tombent à l’eau. Après ils sont capables de sauter dans l’eau et se mettre sur le dos (position de survie). Ma fille de 5 ans prend ces cours régulièrement dans mon coin paumé et au moins, je suis rassurée quand je suis à la piscine, plage avec elle. Tu devrais trouver ça ou tu habites et ça te permettra d’être plus sereine.

  • Répondre Minibouts 10/08/2018 à 10:47

    Hello, quelle trouille … j’imagine tellement! Mon amie a trouvé chez décathlon une sorte de bouée qui passe derrière la nuque et sous les bras (comme un double S) qui n’entrave pas les mouvements et qu’il garde sans soucis…

  • Répondre Mandy 10/08/2018 à 10:48

    Ton message me parle tellement…
    Cette année, j ai cru perdre mon Jules de 2 ans dans un lagon en Guadeloupe (à peine 20cm d eau). Il n avait pas de brassard, l eau lui arrivait aux chevilles.
    Il jouait avec son frère, nous étions avec le papa sur la plage. Nous avons détourné le regard moins d une minute lorsque son frère de 5 ans a hurlé « « mamannnnn il est où Jules??? ».
    Jules était allongé dans l’eau. Les 20 cms d eau avait juste recouvert sa bouche et ses narines. Il ne bougeait pas et me regardait avec ses grands yeux sans aucun bruit.
    Il avait glissé dans le sable. J ai eu la peur de ma vie… son frère aussi. Et je ne le remercierai jamais assez car pour moi il a sauvé son petit frère.
    Les brassards n auraient servis à rien dans ce peu de profondeur.
    Comme quoi, même dans une flaque d eau, toujours être vigilant! ❤️

    • Répondre Sandra F 10/08/2018 à 12:19

      Oui c’est pour cela que même dans une baignoire avec un fond d’eau faut être avec eux

    • Répondre madameoups 02/09/2018 à 23:59

      wahhh comme quoi….

  • Répondre Honeymum 10/08/2018 à 11:32

    Olala oui, il faut le dire et le redire ! Tu as tellement raison … Rien que d’y penser, j’ai la boule au ventre. Merci pour ton partage. Je me souviens aussi être un jour à la piscine avec ma filleule qui devait avoir 3-4 ans. J’étais à coté d’elle et je papotais avec ma sœur. En un coup, j’ai l’ai vue la tête dans l’eau en avant, elle ne parvenait plus à se redresser.. Je l’ai sortie de l’eau, ça a duré quelques secondes et on étaient toutes les trois bien choquées de voir à quelle vitesse c’était arrivé.
    Ça n’arrive pas qu’aux autres, c’est tellement vrai !
    Estefania

  • Répondre Pauline 10/08/2018 à 11:44

    Coucou , j’imagine la peur que tu as dû avoir ! Cela nous est aussi arrivé ! Notre grand est né sur une ile, alors on avait anticipé avec les bébés nageurs pour qu’il n’est pas peur de l’eau. Nous avons toujours vécu au bord de l’eau. Mais notre second, qui n’a absolument pas peur de l’eau , y va comme un poisson dans l’eau . Sauf qu’un jour à la piscine, sans brassards, je le suivait du regard, et je le vois partir dans l’eau où la profondeur passe progressivement de 50cm a 1m40 … Et en une seconde sa tête était dans l’eau. J’ai courru pour l’attraper !!! Un monsieur l’avait vu et est arrivé en même temps que moi. Il n’a pas avalé d’eau , mais retenait sa respiration… Je me suis sentie tellement mal ! J’ai remercié le monsieur de lavoir vu et d’être allé le chercher même si je suis arrivée avant lui. Mais nous étions les deux seuls à avoir vu la chose sur les 50 autres !! (Piscine de camping ) .
    Depuis je continu de les suivre du regard, a l’océan, au lac, a la piscine et même dans 10cm d’eau . Il suffit d’une seconde . Mais surtout, les cours de natation c’est essentiel !

  • Répondre Laury13400 10/08/2018 à 12:22

    Effectivement nous avons un problème en France. Il y a énormément de noyade et d’adulte qui ne savent pas nager. Quand on sait que même les bon nageurs ne sont pas à l´abri d’une noyade ça semble insensé de n’en pas apprendre. Les brassards c’est bien mais personnellement je pense que l’apprentissage de la nage est primordiale avant même le vélo ou tout autre sport. Savoir nager c’est plus de sécurité. C’est pour cela que depuis que mes filles ont 5 Mois elles vont dans l’eau très régulièrement pour jouer certe mais aussi avec un seul but leur apprendre à nager le plus tôt possible. Mon aîné va avoir 3 ans dans quelques jours et après les bebe nageur elle va commencé de l’éveil aquatique à la rentrée. Elle sait quasiment nager. Ok nous avons une piscine à la maison (sécurisé) et habitons à côté de l’an mer et nos parents aussi ça aide. Je sais que la piscine est une activité fatigante et chère mais pour moi c’est un budget indispensable. Beaucoup trop de parent attendent que leur enfant apprennent à nager à l’enclume car ça coûte cher. C’est vraie mais je suis prof d’eps et je peux vous dernièrement que nous n’avons pas les moyen humain et matériel d’apprendre à nager aux 60% d’élève qui entre en 6eme et ne savent pas nager !!!

  • Répondre Boucharin 10/08/2018 à 12:54

    Ça va tellement vite …. c’est flippant

  • Répondre Melanie 10/08/2018 à 13:05

    Merci pour cet article!!! Comme tu le dis, 1 min suffit pour que tout bascule, on le sait tous, mais cela n’empêche pas parfois de ne pas faire attention. La fille d’une amie a failli se noyer sous nos yeux : 4 adultes autor d’une pisicne hors sol à surveiller les enfants . Les enfants’ avaient tous des brassards et/ou bouée. Et justement, cette petite fille a failli se noyer avec brassards et bouée car elle a basculée en avant, dans une piscine où elles avait pied, et s’est retrouvée la tête ds l’eau et n’arrivait pas, à cause de sa bouée, à sortir la tête de la l’eau pour se remettre debout. Ma fille a 3ans, se baigne avec brassards, et je sais que cela la protège un minimum mais cela ne remplacera jamais là présence et surtout la vigilance d’un Adulte. Alors merci pour cette piqûre de rappel, merci d’en nous rappèler que nos enfants aussi douée qu’ils puissent être, ne sont encore que des enfants et qu’en 1min tout peu basculer.

  • Répondre Mumnours 10/08/2018 à 13:20

    Un ami a perdu son fils dans sa propre piscine alors ton article me parle et personnellement j’ai condamné la piscine de la maison où je vis. Je sais trop bien qu’il suffit d1 seconde …

  • Répondre Girlinduplex 10/08/2018 à 13:52

    Je me souviens avoir coulé quand j’étais petite entre le bateau et le ponton je suis tombée je voyais les affaires tombées en même temps que moi et mon père ma attrapé par les cheveux. J’ai eu peur sur l’instant mais je n’ai pas eu peur de retourner à l’eau seulement mon petit coeur se serrait quand je passais au dessus de la profondeur . J’ai appris à nager très jeune et ai toujours adoré ça. Une bonne formation. Et pourtant maman maintenant je me dis que mon père a vraiment du avoir très peur et je m’en rappelle pas mais il a du souvent me surveiller avec son angoisse de parent au ventre. J’espère pouvoir transmettre ce goût de l’eau à mon fils et lui apprendre à ne pas avoir peur de l’eau en restant prudent.

  • Répondre Cerise Denoël 10/08/2018 à 14:09

    l’été passé je partais seule dans le sud de la France avec mes filles de 7 et 9 ans. La grande sait très bien nager. La petite est encore un peu hésitante, alors elle fait un stage à Pâques et a son brevet. Ensuite, elle a encore des cours de natation avec l’école. Premier jour de camping (seule adulte, les filles super excitées par la piscine), je leur dis : allez y, j’installe les serviettes, puis je vous rejoins dans l’eau. 10 sec plus tard, je vois la petite en train de se débattre au milieu de la piscine… j’ai sauté pour aller la rechercher! Elle était aussi étonnée que moi et m’a dit « j’ai oublié comment on nage…. »

  • Répondre virginie 10/08/2018 à 14:12

    tu sais, ici ça nous est arrivé alors que mon 2ans était dans a baignoire, avec son grand frère de 8ans..j ‘étais dans la même pièce qu’eux, qq secondes d’inattention, mon grand a eu le réflexe de lui mettre la tête hors de l’eau comme il a pu..et avant entendre quoique ce soit, avec de l’eau jusqu’à son nombril à lui! A MON 2ANS donc quasi rien quoi.je sais quils peuvent se noyer dans qq centimètres ‘en ai trs été consciente et hyper vigilante, et pourtant, il a suffi que e tourne la tête qq secondes..il avait tellement ingéré d ‘eau qu’il en a vomi, nous avons filé aux urgences, j’avais peur d’une noyade sèche, noyade qui arrive dans les 48heures APRES.
    moi aussi ça m’est arrivée petit, j’avais 5/6ans je savais nagé! j’étais avec ma grand mère en vacances et ma tante, j’ai enlevé ma bouée et suis partie seule au toboggan de la piscine de l’hôtel, sauf que le toboggan était grand, je suis passé outre la vigilance de tout le monde..arrivée dans l’eau, à qq centimètres du bord, impossible de toucher ce foutu bord! je me noyais, c’est une dame qui m’a vu, qui a plongé et m’a ramené…
    .

  • Répondre Lucie 10/08/2018 à 14:18

    Oh la la mais quelle angoisse ma pauvre!!! en plus c’est tellement le truc bien culpabilisant où tu te dis, j’etais à côté… et j’ai laissé ça arriver. C’est horrible. Tu fais bien de partager ton histoire parce que c’est vrai que parfois on a tendance à entendre ces histoires de noyade comme d’un truc très loin de nos vies et qui ne peut pas arriver chez nous… et pourtant!

  • Répondre Angie37 10/08/2018 à 15:08

    Tu as raison de faire cet article ! On en parle bcp mais pas assez vu le nombre de décès.
    J’ai failli me noyer moi même petite et depuis je vais peu dans l’eau car j’ai peur…. et je sais nager mais ça m’angoisse.
    Ma fille a 4 ans et j’ai toujours peur de la noyade heureusement le papa est plus coool et très vigilant mais moi j’en deviens parano !
    Mon petit cousin était en train de se noyer dans une piscine d’un camping… ca a été tellement rapide… il a fait un arrêt cardiaque à 4 ans et transporté par hélico à l.hopital. pas de séquelles fort heureusement mais voilà ça n arrive pas qu’aux autres.

  • Répondre lesdoudouschezlescaribous 10/08/2018 à 15:49

    Ralala, franchement, je n’ai pas encore d’enfant mais de voir ça, ça fait flipper et ça me rend triste pour les parents. Je me souviens j’avais 9-10 ans et en quelques instants, je vois ma cousine de 7 ans couler dans la piscine alors que tout le monde était ailleurs, je l’ai sortie (je faisais de la natation, merci les cours de sauvetage). Si je n’avais pas été là (totalement par hasard en plus), ça aurait pu être dramatique.

  • Répondre sylvia 10/08/2018 à 18:36

    Ici, j’étais petite, je me rappelle que le voisin était parti à la pêche avec son fils de 3 ans, et que le petit s’était noyé dans quelques centimètres d’eau. Bref le cauchemar ! En gros : « ne désigner qu’une seule personne pour surveiller un enfant ! » car tout le monde croit que tous le monde regarde, mais non c’est faux ! surtout quand il y a du monde. Mettre son enfant à des cours de natation dès que vous pouvez, car c’est important de savoir nager. Ne pas se fier aux systèmes de sécurité des piscines, rien ne vaut une surveillance humaine ! De toute façon une piscine quand on a des enfants en bas âges est une vrai source d’angoisse…

  • Répondre ma copine pédiatre 10/08/2018 à 22:27

    Bonjour, merci pour cet article. C’est important de sensibiliser le plus de monde possible, ça arrive tellement vite une noyade chez les petits… Si tu as un moment tu peux aller voir l’article que j’ai écrit pour la prévention des noyades chez les petits, voilà le lien https://macopinepediatre.ch/noyade-prevention-petits-enfants/

  • Répondre Elomum 11/08/2018 à 01:47

    Ça peut aller tellement vite, c est clair … !!

  • Répondre Eloarki 11/08/2018 à 07:42

    Merci beaucoup pour ton article plein de sincérité, on est pas infaillible c est bien de le rappeler. Ton histoire résonnera dans mon esprit à notre prochaine sortie piscine. Des bisous

  • Répondre Fred Ouistiti 13/08/2018 à 15:24

    C’est ma plus grande hantise en vacances. Sûrement parce que ça m’est arrivée petite. J’ai été emportée par une vague et déportée à des mètres de là où je me trouvais. Mon oncle a vu la’ vague me faucher mais il était trop loin pour m’attraper. Il m’a Juste crier de ne pas résister pour ne pas me fatiguer. De laisser la vague m’emmener sur le sable et de me lever à ce moment là. Mais la panique de le voir s’eloigner A cause d’un courant tellement plus fort que moi. Ça me glace toujours le sang, encore maintenant…
    Hier les’ garcons se sont baignés avec leur père. J’avais mal à la hanche, je ne pouvais pas me baigner avec eux. Mais je suis restée à l’affût au bord de l´eau. Au cas où…
    Bisous doux ma Lalie ❤️

  • Répondre Elodie 14/08/2018 à 09:36

    J ai vécu la même chose avec mon grand quand il avait 2 ans. On était chez ma tante au bord de sa piscine. Il jouait à pousser mes cousins dans l’eau je lui avait retiré ses brassards. Nous étions à même pas 2 mètres de lui. Je le regardais oui j’ai tourné la tête 2 secondes pour boire et la en poussant mon cousin il a trébuché et il est tombé dans l’eau. J ai entendu ma tante hurler. La chance qu’on a eu c’est que mes cousins étaient fans l’eau et qu’ils ont eu le réflexe de le sortir de l’eau. Et heureusement car il c’était cogné la tête sur une des marche. J ai culpabilisé longtemps. Et maintenant je laisse les brassards même hors de l’eau à mes enfants. Mon grand à gardé longtemps une peur de l’eau il refusé de sauter du bord des piscines sans savoir pourquoi. Ça arrive vite. Trop vite. Je ne pensais pasque ça pouvait ce passer si vite

  • Répondre MJ 16/08/2018 à 12:49

    C’est quelque chose qui fait froid dans le dos, la noyade concerne tout le monde ! Lorsque j’étais enfant ma petite cousine de 6 ans c’est noyer à la piscine municipale entouré de maître nageurs et d’institut rives, elle porté même un maillot et bonnet fluo .depuis ce jour notre mère nous a dispenser de piscine jusqu’à ce qu’on est l’âge de décidé par nous même mais trop tard nous étions effrayé par la vue de l’eau ! J’ai appris à nager à 14/15 ans par une amie. Ma plus grande fille a 6 a’ans ma dernière 3 ans, et leur papa a eu la bonne idée d’installer une piscine d’1m30 dans le jardin . Ma peur est revenue mais je me suis dit NON ! Je ne veux pas que mes enfants soient terrifiés alors piscine tout les jours depuis mai et en hiver piscine une fois par semaine. Elles adorent et je suis toujours avec elle dans l’eau. Ce n’est pas un article inutile ! MERCI

  • Quelque chose à dire ?

    %d blogueurs aiment cette page :