Du bla bla

Foutu Coronavirus ! (ou Covid-19 pour les plus regardant)

24/03/2020

Voilà ce que me dit ma fille à longueur de journée…

Foutu Coronavirus qui m’empêche…

De sortir, 
D’aller à l’école, 
D’aller acheter des gâteaux, 
Qui m’empêche de voir mes mamies,
Qui fait que notre drive ne sera que dans 5 jours… 

Des choses un peu futiles bien loin de la vraie réalité de ce que ce « Foutu Coronavirus » peut vraiment lui enlever.

Evidemment mes enfants y trouvent bien des avantages aussi !
Sacha qui est à la limite de la phobie scolaire vis sa meilleure vie,
Eden joue à Just Dance tous les jours et ça c’est la révolution pour elle,
Et Jules ? Ma force tranquille, quoi qu’il arrive il trouve toujours moyen de s’adapter.

Et moi dans tout ça ? 

Ouais moi,
C’est mon blog ici alors si je ne peux pas être égocentrique ici,
Ou est ce que je peux l’être ?

Moi ben je suis un peu paumée la dedans. 

Je n’ai pas posté sur mon feed depuis 10 jours.
Désolé,
En plus c’est le moment,
L’engagement n’a jamais été aussi bon vu que tout le monde est collé à son téléphone.

Mais je n’y arrive pas.
Tous les jours je me dis « Aller demain je poste un truc ».
Et puis rien.

C’est pas l’inspiration qui me manque,
Non,
Mais juste pas le temps et puis après l’envie…

J’ai été prise dans une spirale infernale avec ce confinement surprise. 

J’ai été la première au bureau à rire du Covid-19,
Dire qu’il ne fallait pas abuser,
Que ça va en 2020 on va pas abuser.
Et puis bon OK c’est contagieux mais on va pas faire comme la Chine non plus.

Et puis PAF,
Sans crier gare on a dû fermer le bureau.
On a pris nos PC sous le bras, on a rempli le frigo, reçu des cours par mail et fermées nos portes.

CONFINEMENT. 

On nous a demandé de rester positifs, de continuer nos vies mais dans notre maison,
De partager toujours de la bonne humeur sur les réseaux car on en a besoin mais en même temps de partager tous les morts qui sont et seront…
Un peu particulier non ?
Fais nous des blagues mais oublient pas de rappeler que des milliers de morts arrivent donc ne rigole pas avec tout non plus hein.
Je dois alterner entre Bozo le clown et l’ange de la mort en fait… 

OK… 

Je suis d’un naturel très positif mais mélangé à une hypersensible.
Je vous jure, il ne fait pas bon d’être dans ma tête.
Et avec le Covid-19 je peux vous dire que mon état est pire qu’après la chute d’hormones post accouchement…
(Préparez vous en plus j’ai mes règles la semaine prochaine)

Je le dis souvent aux filles au boulot quand j’ai une mauvaise nouvelle,
« Laissez moi une semaine »
C’est le temps moyen que je mets pour m’en remettre.
Des fois moins et des fois plus.

La ça fait 10 jours donc un peu plus mais la nouvelle est compliqué.

On m’excusera mais j’ai peur.
Evidemment pour la santé des miens.
Mon mari et mes enfants en premier lieu,
Ma grand mère qui est hyper sensible niveau respi,
Autant vous dire que si elle le choppe c’est fini pour elle…
Ma mère qui bosse qu’avec des personnes âgées et qui m’a annoncé qu’il y avait 3 cas autour d’elle et qu’ils ne sont pas vraiment équipés / préparés…
ON ADORE ! 
Ma belle mère, seule à Moulins, qu’on a pas voulu ni faire venir ni rejoindre car elle choppe tous ce qui passe niveau microbes,
Mes frères et sœurs, mes neveux et nièces,
Mon cousin coincé en Inde car il l’ont confiné dans un hôtel depuis 15 jours et qu’il n’y a plus d’avion donc on ne sait pas quand il rentrera,
Mes amis, mes collègues…

Et pour ma ma société aussi,
Je n’ai encore mis personne au chômage technique.
Je préfère qu’on se forme et aussi soyons honnête, je n’arrive pas à travailler à 100% donc même si il y a 80% de travail en moins,
Pour le moment elles me remplacent et moi je chapeaute entre 2 guerres entre Jules et Sacha…

Mais je perds de l’argent…
BEAUCOUP on ne va pas se mentir…
Et je ne compte pas sur l’Etat pour me le filer hein.
Ce sont des reports de charges qu’ils proposent, pas des annulations,
Des aides qu’il faudra pour la plupart rembourser…
Et en même temps heureusement qu’il faudra rembourser car sinon on va juste couler le France soyons lucides.

Mais je ne suis pas à plaindre par contre. 
J’ai la chance d’avoir fait des économies et je vais « juste » puiser dedans.
(Par contre va pas falloir que ça dure plus de 2 ou 3 mois car après c’est terminé)
Mes vacances ont été annulées et mes billets d’avions vont m’être remboursés.
Juste cette année on ne partira probablement pas en vacances comme prévu.
On ira moins loin, on aura surement pas les aménagements prévus dans notre maison non plus.

Mais ce n’est QUE du matériel. 
Que du secondaire.
Je préfère cela à des vies on ne va pas se mentir hein.

Et puis surtout je pense aux autres.
Je me dis que je suis tellement chanceuse. 
Je suis avec mes enfants,
Je ne suis pas en contact direct avec ce virus H-24 dans un hôpital comme beaucoup.
Je pense que nombre de soignants / caissiers / agents polyvalents / gardiens de prisons / préparateurs / vendeurs / postiers / livreurs / banquiers … qui préféreraient rester chez eux pendant que je suis chez moi.

On se sentirait presque illégitime. 
Et j’avoue parfois me sentir un peu extraterrestre sur les réseaux.

Je ne vis pas si mal ce confinement.
Evidemment je suis flippée, envieuse des jardins des copains, fatiguée psychologiquement car je dois gérer pas mal de choses…
Mais franchement les gars c’est plutôt simple ce qu’on nous demande.
« Restez chez vous ».

Sérieusement pour combien c’est leur quotidien…

Ça va j’y arrive plutôt bien en fait.
Je sors pour les cas d’urgence comme le frigo vide quoi.
Mais attention à ne pas le dire sur les réseaux sinon c’est la mort assurée !
D’ailleurs je n’ai même pas avoué sur Insta que j’avais été faire les courses en magasin hier.
Mon frigo était trop vide et mon drive que dispo vendredi et avec 50 articles pour 5…
Autant vous dire impossible.
Je suis donc sortie,
J’ai récupéré des masques fait par Natacha, j’ai été les donner à ma mère (avec 1m de distance), et ensuite j’ai appelé toute ma famille savoir qui avait besoin de courses vu que j’y allais.
Et vous savez quoi ? J’ai même acheté des Kinder les gars ! (et pas de pâtes ni de PQ…)
Désolé ils faisaient parti de ma liste pour garder le moral de mes troupes et comme dans le drive j’avais du les enlever pour ne garder QUE l’essentiel ben là j’ai craqué.

Alors voilà.

Il est là mon état…

A mi chemin entre la peur pour les vies en jeu, la culpabilité de ne pas « si mal le vivre », la peur de ne pas m’en sortir côté boulot, l’envie de demander à tous les passants si leur sortie est bien nécessaire, le désarroi face à la quantité de devoirs qu’on me demande pour mes enfants et que je ne ferais pas désolé, la déception d’avoir annulées nos vacances, le stress des papiers de l’achat de la maison reculé encore et encore, le jugement de chacun de mes faits en gestes sur les réseaux, la reconnaissance envers ceux qui continuent de faire tourner le pays pour que ce confinement soit si gérable, et enfin la déception puérile face à un rendez vous qu’on a dû annuler avec une personne que je n’avais pas vu ni eu de nouvelles depuis 12 ans…

Et l’envie d’y croire et d’être positive ! 

Alors voilà,
Je ne me retrouve dans aucun récit en ce moment.
Et même je ne vais pas me faire des amis mais je suis plutôt en désaccord avec beaucoup :

– Je serais triste si on arrête la bise après le confinement car désolé mais moi ça ne m’a jamais dégoûtée (enfin ça dépend qui mais a ce moment je ne la faisait pas c’est tout),

– Je ne trouve pas que les créateurs de contenus sont plus inspiré et qu’Instagram est plus vrai…
Désolé mais arrêtons de nous voiler la face on sort tous les mêmes montages d’enfants / conjoint collé au mur avec du scotch sur le mur et on fait tous les mêmes tik tok, on a tous imprimés les mêmes activités sur Pinterest et enfin on fait tous des gateaux dont on va partager la recette sur nos blog en mettant le lien en swipe up …
Je ne critique pas, je vais surement succomber hein.
Mais moi le contenu sponso j’ai toujours trouvé ça inspirant justement car je me dis que la personne a dû réfléchir pour trouver l’idée qui fera que ce sera sympa à regarder.
Au contraire désolé mais j’ai jamais trouvé Instagram aussi barbant vu que toutes nos vies sont identiques en ce moment…
PARDON LES AMIS. 

Mais malgré tout ça,
Ne vous trompez pas,
Je suis très positive,

JE SAIS QU’ON VA S’EN SORTIR. 

JE SAIS QUE L’ON VA REPARTIR. 

JE SAIS QUE L’ON VA GUÉRIR. 

JE SAIS QUE L’ON VA RENAÎTRE.

Mais pardon les maîtresses de mes enfants pour tout le travail qu’ils ne feront pas,
Pardon les voisins pour tous les regards accusateurs que je vous ferais peut être,
Pardon les lecteurs pour les mots pas toujours cools que j’aurais et surement pour les fautes d’orthographes hein…
Pardon les abonnés pour le contenu bidon que je vais fournir pendant le confinement,
Pardon ma famille pour ne pas prendre de nouvelles tous les jours,
Pardon ma maison de ne pas profiter de ce confinement pour te trier et te réorganiser,
Pardon les filles de Just GO de ne pas toujours répondre dans la minute parce que j’essuie des fesses,
Pardon les facteurs parce que je continue parfois d’acheter sur internet mais promis je prends que le nécessaire,
Pardon mon mari de lui en vouloir de ne pas être dans le même état que moi face à tout cela,
Pardon mes enfants de crier beaucoup mais c’est parce que je ne trouve pas la bonne organisation mais on à 2 mois pour la trouver,
Pardon le voisin pour tous le bruit qu’il subit de 8h à 20h,
Pardon tous ceux que je déteste inconsciemment parce qu’ils ont une plus grande maison / un jardin / un balcon / un membre du couple en arrêt complet et qui peut gérer pour l’autre l’école et la maison / des enfants autonomes / une meilleure organisation / DE LA PATIENCE !

Bref,
PARDON ♥

Mais promis on va tous s’en sortir et il faut toujours tirer du positif de tout ce qui nous arrive dans la vie. 
On le trouvera et on le racontera à nos enfants / petits enfants / arrières petits enfants ♥

On a tous à apprendre et on a tous le droit de le vivre à notre façon. 

Voici la mienne. 

Et vous la votre ? 

PS : J’avoue j’ai eu le « TIN TIN » qui a raisonné dans ma tête quand j’ai écris « voici le mienne » et j’ai presque hésité à changer en
« Voici mon histoire »… Les vrais savent…

Vous Pourriez Aussi Apprécier

18 Commentaires

  • Répondre Nelly 24/03/2020 à 11:09

    Moi….comment dire tellement compliqué dans ma tête , déjà en semi dépression avant le confinement (je bénie mon médecin de m’avoir donné un traitement juste avant ce qui m’aide à gérer je pense) alors que j’ai tout pour aller bien :mari, enfant, la santé, la maison avec un jardin et assez grande pour s’isoler si besoin, le soleil et tous les deux en confinement à la maison. Et pourtant j’ai du mal à profiter comme tout le monde le dit, tout cela n’est pas normal, ce n’est pas normal que je sois chez moi avec mon mari à cette période de l’année, donc je n’ai pas le gout aux gâteaux ou autres choses du style…. Alors je prend sur moi, j’essaie de me motiver, mais pas tous les jours faciles même si j’ai tout pour « aller bien ».

    • Répondre Bibi 24/03/2020 à 13:32

      Merci à toi ! Je me reconnais dans ton récit Ont sens sortira grandie ou pas ! J’espère juste que sur la terre nous serons nombreux pour fêter le début de notre nouvelle vie

    • Répondre Lenny 25/03/2020 à 08:32

      Je ne vais pas te dire comment je me sens face à tout ça car se serait si long au vu du bordel qui se passe dans ma tête en ce moment…je vais juste te dire : Merci d’être toi ❤ Et t’envoyer plein de courage et de love ❤

  • Répondre Susie 24/03/2020 à 13:00

    Moi je suis soignante (accompagnante auprés de personnes handicapées intellectuelles). J’aime mon travail que je fais avec mon coeur et ma tête en essayant de faire au mieux pour chacun d’entre eux. MAIS ce que nous vivons, ce confinement je n’y ai pas droit. Je vais donc travailler « normalement » du moins physiquement parlant. Ma tête est avec mon fils fils de 4 ans que je DOIS deposer à l’accueil de l’école. Oui pour certains c’est une chance… Moi je me dis que je le met en danger pour mon travail à la fois à travers moi (qui suis plus exposée meme si je le suis moins que certaines professions biensurs) mais aussi à travers la présence, à l’accueil, d’autres enfants, enfants de soignants dc plus exposés egalement…
    Et à coté de ça tu dois être là pr ton enfant, gérer ses questions, ses peurs, lui faire faire ses excercices d’école…
    Je me sens comme prise en piége entre travail et famille alors que toujours je me suis dit que mon fils passerai avant tout…
    Confrontation entre la maman et la professionnelle !!!

  • Répondre Meu 24/03/2020 à 13:01

    Merci pour tes mots. J’espère que cela t’a aidé de les écrire.
    Chacun fait du mieux qu’il peut mais je mettrai bien des tartes à ceux qui sortent sans bonne raison pour « ne pas s’arrêter de vivre ».
    Plein de pensées positives pour toi et ta famille.
    PS : tu es organisée puisque tu as des économies :))

  • Répondre Jess 24/03/2020 à 13:03

    Enfin quelqu’un qui dit des choses qui me parle. Je n’arrive pas à m’organiser malgré que je suis à la maison à 100% la vraie galère je suis perturbée.
    Courage ma belle et prend bien soin de vous

    • Répondre Lise 24/03/2020 à 13:47

      C’est drôle de dire que tu ne te reconnais en personne car je pense que tout le monde réagi un peu comme toi, la peur pour notre famille m, nos amis…, pour les personnes âgées et les plus fragiles…, le travail, les projets… puis l’après..

  • Répondre SarahC 24/03/2020 à 13:16

    Merci pour ce billet, tu resumes assez bien les sentiments que l’on est sûrement nombreuses et nombreux à partager ! Et tant pis si on ne fait pas Marie Kondo, si on ne cuisine pas comme les top chefs, si les écrans sont un peu trop allumés … Chacun essaye de s’en sortir comme il peut dans cette situation inédite. Prenez bien soin de vous et de vos proches
    Bises à vous 5

  • Répondre Momo1202 24/03/2020 à 13:48

    Moi je pense tout pareil que toi… à 200%… je te rejoins sur tout… je vais pas lister car ton billet est assez long…mais je m’y retrouve partout.

    J’ai juste pas le courage d’envoyer bouler e boulot des maîtresses de mes enfants …qui font du super boulot et qui bossent bcp (les maîtresses hein…mais les enfants aussi….mais ils n’ont même plus le temps de jouer…).
    J’enverrai bien bouler aussi mon boulot de maitresse de petite section… mais je serais mal vue et passerais pour une glandue…alors que serieux en vrai…petite section quoi…ils passent pas le bac !!
    Je n’ai même mas le temps de trier, faire des gâteaux, tenter des recettes de pain…

    Moi aussi je suis jamais allée aussi peu sur insta…à part pour regarder qq stories.
    Je préfère fb en ce moment avec son lot de blagues et conneries ça détend.

    Et oui je vis assez bien ce confinement.
    Et pareil je n’ose mas tout dire sur les réseaux de peur d’être jugée.

    Voila. Bienvenue au club.

    Et sinon tin tin c’est quoi ??

    • Répondre Villemagne 24/03/2020 à 14:06

      Hello madame floutch !!
      Chacun réagit à la situation comme il peux, on a pas tous la même vie, le même vécu, le même caractère.
      Moi je suis positive toute la journée et puis le soir je m’autorise à flipper un bon coup parce que oui c’est flippant, cette situation, ce risque pour nous ou nos proches, l’économie, parce que on a pas tous des économies pour piocher dedans ( ce n’est pas absolument pas un reproche mais une constatation ) et clairement la baisse de salaire va faire mal lol mais bon je relativise en me disant on a pas le choix (je suis assez pragmative comme fille ) donc tant que nos enfants, notre mari va bien beh je me dis que ça va. Et puis pour tout le reste on verra plus tard
      Moi j’avoue que j’ai bien voir tout ce que ces gens( instagrammeurs, influenceurs, youtubeurs etc ) font car finalement ce Covid-19 remet les choses à leurs place. Quand t’es bloqué chez toi beh finalement on a tous la même vie, le même quotidien Courage à toi pour tout ce que t’as à gérer et j’imagine que ça dois pas être simple d’être entrepreneur durant cette période. C’est toujours un plaisir de te suivre

  • Répondre Mrslarcher 24/03/2020 à 13:49

    Comme je te l’ai dis je suis victime de mon enfant de 2 ans. Je suis enceinte de 8 mois. Je sais pas si je pourrais accoucher avec mon mari. Lui est à la maison mais bosse toute la journée et je suis seule à gérer tout le tps. Alors j’ai pas eu le tps de préparer l’arrivée de mon deuxième. J’arrive pas à faire des activités avec mon fils, je cris à longueur de journée et j’ai besoin de sortir. Jte te comprends à 10000 %

  • Répondre Marie popins 24/03/2020 à 13:50

    Ici je suis en flipe total je bosse en ehpad … la nuit je fais des crises d’angoisse. J’ai souvent larme à l’oeil. J’ai 5 enfants dont un asthmatique. Un bb d’un an. 4 enfants avec Niveaux scolaires différents.

  • Répondre Aziliz 24/03/2020 à 13:52

    Merci pout cet article.
    On teletravaille tous les 2. On a 3 enfants. Je suis à mon compte et je perds beaucoup d’argent. Et on peine à trouver un rythme entre l’école à la maison, les devoirs, le boulot, la baraque à ranger, tous les repas à faire.
    Alors quand je lis chaque jour sur insta que c’est l’occasion de se reprendre en main et de faire du sport / yoga / méditation à la maison, je me dis qu’on doit pas tous être fais pareil !
    Et sinon merci pour le clin d’oeil j’adorais cette série !

  • Répondre Nath 24/03/2020 à 14:04

    Merci pour le partage, je suis sûr que beaucoup sont dans le même état d’esprit…
    Moi je suis « soignante », préparatrice en pharmacie, donc obligée de travailler… Alors oui j’ai choisi mon métier mais si un jour on m’avait dit que je devrais bosser avec un masque et des gants, je n’aurais pas cru.
    Alors oui j’ai peur, pas pour moi mais pour mon mari et mes enfants, peur de leur ramener ce fichu virus… Peur pour mes parents, ma belle mère, les gens que j’aime… Alors oui je préférerais être chez moi surtout quand on prend des risques alors que certains font leur courses tous les jours en se balladant…
    Mon mari télétravail et j’ai la chance d’avoir des enfants grands et autonomes…
    Alors oui il faut garder l’espoir car oui on va s’en sortir et grandi probablement, encore plus proche des gens qu’on aime❤️.
    Je te le souhaite en tout cas
    Bon confinement à toi et ta famille, l’essentiel est de rester chez soi afin qu’un maximum de personnes reste en vie.
    Nathalie

  • Répondre Delph 24/03/2020 à 14:26

    Et merci aux travailleurs sociaux, eux aussi grands oubliés, qui continuent d’assurer leurs missions de protection de l’enfance et autres parce que des enfants et adultes, sans solutions, ne peuvent rester sans accompagnement.

  • Répondre Ninies_ 24/03/2020 à 15:14

    Ici c’est assez similaire, je nous trouve chanceux, mais je m’inquiète, et je rage contre les extrémistes du confinement qui t’assure que TU N’AS PAS LE DROIT DE FAIRE TON FOOTING/TES COURSES. Putain,mais lâchez vous/nous la grappe. Les RS sont anxiogènes, énervants et ennuyeux en ce moment. La vraie vie ressemble à des vacances, où on bosse tous les deux à la maison et je fais la maîtresse et la cuisinière… Bref, vivement qu’on en sorte et qu’on arrête de s’inquiéter

  • Répondre Clairon 24/03/2020 à 15:37

    Je me disais aussi il y a quelques jours que je ne me sentais pas comme les autres. Ce confinement ne me pèse pas, nous sommes tous les 5 dans notre maison avec un grand jardin pleins de jeux, tout le monde va bien, mon mari est à la maison, il gère les devoirs et les repas, moi j’essaie de teletravailler ! On vide les placard et le congel, on joue à des jeux en famille (l’avantage d’avoir des enfants de 7, 8 et 15 ans). Étonnamment je trouve même intéressant de voir comment mes enfants travaillent à l’école même si on n’est pas dans les mêmes conditions. Par contre, le CE1 a 4h de boulot par jour minimum et la CP 2h, le 2nde se gère seul, dc franchement on ne fait pas d’ateliers créatifs, ils font leurs devoirs, jouent dedans ou dehors, dessinent et il est vite 18h ! On ne regarde pas plus la tv, et ils ne le demande pas, par contre ils font des jeux ludiques sur tablette alors que d’habitudenon. (sauf le 15 ans, qui veut jouer quotidiennement à la PS4). Les enfants ne râlent même pas, on se lève tranquille entre 7 et 8h, on déjeune tous ensemble papa fait même des crêpes, alors que d’habitude je les pose au periscolaire à 7h avec leur petit dej ! Donc le rythme est plus facile et fait du bien, pour nous c’est une chance. On s’est juste inquiété pour ma soeur et sa famille qui ont tous été malade, avec suspicion de covid-19 (on ne saura jamais, puisqu’il ne teste plus!) Et les amis et famille qui sont dans le domaine médical. On est chanceux on le savait déjà on en est sûr maintenant !

  • Répondre Esther 24/03/2020 à 17:05

    Je souhaite profondément te remercier pour cet article qui me parle tant. C’est exactement ce que je ressens alors je te l’exprime, un peu comme si je pouvais te prêter mon épaule quelques minutes pour que tu lâches un bon coup tes émotions.
    Nous passons toutes par des émotions multiples, l’angoisse financière (moi aussi je suis à mon compte), l’angoisse de la santé pour soi et pour les proches, être heureux d’être à côté de nos enfants toute la journée tout en les envoyant balader la minute suivante, …. bref, tout cela est une situation « normale » dans un tel contexte.
    Je vais te mettre un petit défi pour demain : tu coupes tout et confines toi avec les enfants comme si nous étions sans internet, sans téléphone. Profites d’eux en reniflant leurs cheveux, dans le canapé et en ouvrant juste un paquet de gâteau apéro pour le repas. On ne se connait pas mais je t’embrasse bien fort 🙂

    Ps : J’apprends que sur instagram les vidéos Tik Tok sont des collab °0° !!! Alors là je découvre et j’en suis vraiment déçue, aucun ne le précise clairement.

    Ps 2 : Prends les collab sans culpabiliser et sous réserve du temps que tu as (hahahah la bonne blague). Pour ma part, je les laisse tourner sans forcément regarder lorsque ça ne m’intéresse pas, mais j’ai bien conscience du fonctionnement économique, c’est une façon de tous se serrer les coudes !

  • Répondre