Du bla bla

J’me sens pas belle…

28/06/2020

Ne me remerciez pas si vous avez la chanson dans la tête, c’est cadeau,
C’est la maison qui régale.

Aussi loin que je me souvienne, je ne me suis jamais sentie « Belle« ,
Ouais ça fait un peu bizarre,
Je ne souhaite pas avoir des « Mais si t’es belle« ,
Mon mari me le dit régulièrement (d’ailleurs le mec doit sérieusement avoir des soucis).

Mais en fait, à force de vraiment réfléchir à ce soucis,
J’ai compris que mon mal était plus profond qu’un simple « je suis moche », 
Je sais que je ne suis pas « horrible« , mais je déteste mon visage.

Il n’a pourtant rien de particulier,
Mes yeux sont normaux,
Ma bouche pas trop mal,
OK j’ai un grand front et un gros nez mais bon y’a pire,
J’ai le visage ovale…
Je suis une fille banale.
Rien de fou mais rien à signaler.

Je n’ai rien de « grave » en vrai.

Mais je sais maintenant ce que je n’aime pas en moi,
Sur moi. 

Ce sont mes traits, 
Leurs traits. 

Je ressemble physiquement à mes parents, et mon grand père.

Tu vas me dire « Bravo, c’est fou ça de ressembler à ses parents… » « Putain la meuf débarque« 

Mais la vérité,
C’est que je n’ai RIEN A VOIR avec mes parents,
Je ne souhaite pas leur ressembler.
Et j’avoue détester les croiser quand je me regarde.

Les récents événements ont fait que j’ai rechuté dans mon aversion à leur égard.

J’aime ma mère même si nos relations sont très compliqués,
MAIS JE NE VEUX PAS LUI RESSEMBLER.

Mon père biologique je sais que je lui ressemble mais je n’ai pas beaucoup de photos pour me le rappeler,
Et comme je le croise jamais ça me revient moins souvent en pleine face.
Mais il y a quelques jours on me l’a redit.
« Tu lui ressemble tellement c’est frappant ».

Et lui non plus en fait,
JE NE VEUX PAS LUI RESSEMBLER. 

Mon père (j’entends bien évidemment de mon biologique) je ne le connais pas plus que ça,
Il a fait des choses que je ne respecterais jamais,
Pris des décisions qui m’ont fait souffrir et me font encore très mal aujourd’hui.

Alors j’avoue que savoir que je lui « ressemble » me fait profondément mal.

Et ma mère, même si je n’ai pas la même colère envers elle,
Je ne fais pas parti des enfants qui veulent « être comme leurs parents plus tard ».
NON,
Surtout pas en fait.

Alors même si je sais que je ne suis pas elle, ni lui,
Les croiser régulièrement dans mon miroir, mes photos de moi,
Eh bien ça me perturbe.

Je ne saurais l’expliquer, 
Mais je n’arrive pas à aimer mon visage.
Depuis des années, je me bats pour être moi,
Oralie.
Avec mes idées, mes projets, mes choix…
Je suis « le vilain petit canard » de ma famille mais « j’aime ça »,
J’aime être différente d’eux. 

Mais MON VISAGE me rappelle bien trop à eux… 

Et là,
Je ne peux rien y faire,
Peut être si, un coup de chirurgie,
Mais en vrai ce serait tellement ridicule.

J’envie mes frères et sœur qui ne ressemblent « pas tant que ça » à leurs parents.

J’ai l’impression de devoir traîner leurs bagages en ayant leur regard, leur sourire, leur nez… LEURS TRAITS. 

Et du coup je ne m’aime pas. 

C’est tout de même bizarre comme sensation,
Et je ne la souhaite vraiment à personne.

Je n’insinue pas que je n’aime pas mes parents,
Enfin mon père biologique n’est pas mon parent,
Mais je n’ai pas envie d’être eux.
Je n’ai pas envie de leur ressembler.

Désolé les gars mais je ne veux pas leur ressembler.

Et du coup je me demande si mes enfants vont avoir les mêmes reproches à me faire plus tard,
Croiseront ils mon regard quand ils se regarderont ?

C’est tellement pesant de croiser le regard de personnes contre qui tu es en colère chaque matin,
De regarder des photos de toi et ne voir que la ressemblance avec eux alors que tu as une énorme rancune contre eux actuellement.
Ne pas voir le bonheur de l’instant que tu vivais mais juste les traits que tu veux éviter.

Je suis finalement soulagée pour mes enfants qu’ils ne me ressemblent « pas tant que ça« .

Depuis aussi loin que je me souvienne, je n’ai jamais pu passer incognito, je suis la copie de ma mère.
Puis à 18 ans j’ai rencontré mon père, et finalement ça m’a fait apprécier de ressembler à ma mère car au choix c’était le moins pire.
Et puis le verdict récent du « Non non, tu lui ressembles tellement, j’avais pas besoin de test de paternité pour savoir que tu étais ma sœur » m’a finalement fait bizarre et ressortir mes vieux démons.

Et depuis quelques semaines je me déteste. 
Le coiffeur n’est parfois pas anodin et finalement peu importe la longueur de mes cheveux, ils sont toujours là…

Je ne veux pas ressembler à mes parents. 
Physiquement ou mentalement. 

Désolé.

Alors voilà,
Un article sans queue ni tête comme cela faisait longtemps qu’il n’avait pas été ici.
Mais un article qui me permet d’extériorisé un peu mon ressenti.
Mon blog psy. 

Et si finalement mon soucis c’est pas de ne pas me sentir « belle », 
Mais de ne trop me sentir « eux »,
De ne pas me sentir « moi ».

Je ne veux pas leur ressembler,
Ils ne sont pourtant pas moches non,
Mais ils ne sont pas moi.

Un jour j’arriverais à passer au dessus de tout cela, 
Mais chaque grande étape est passée par un article ici. 
Alors j’espère que ça en soulagera peut être quelques unes ou quelques uns qui se reconnaîtront dans ces mots.

Je vous embrasse.
Oralie, qui aimerait ne ressembler à personne d’autre qu’elle…

Vous Pourriez Aussi Apprécier

9 Commentaires

  • Répondre Stéphanie 29/06/2020 à 08:22

    Cet article résonne en moi :petite je voulais ressemblé à ma ma mère car décédée et je voulais ainsi créer un lien, mais je suis le portrait craché de mon père. Et en grandissant je me suis séparée de ma famille maternelle, et j’ai serré les doigts très fort en devenant mère pour que mes enfants ne prennent aucun trait de ma famille maternelle. Ça m’aurait beaucoup perturbé de voir cette famille en eux, mais heureusement ce n’est pas le cas.
    Tournes ton regard de l’autre côté, cherches tes enfants dans tes traits et non tes parents, ça te fera sourire 🙂

  • Répondre Gwladys 29/06/2020 à 14:50

    Bonjour Madame Floutch ☺️
    Comme je te comprend. J’ai une énorme rancoeur envers ma mère. Heureusement je suis le portrait craché de mon père. Mais certains essaies quand même de me trouver des points communs avec elle…je fais tout pour leur prouver le contraire car l’idée de lui ressembler m’insupporte. Autant physiquement que mentalement.
    On a tous nos démons, mais celui ci est vraiment dur à porter.
    Plein de courage! Mais toi qui a des enfants essaies peut être de te dire que tu leurs ressembles à eux à tes enfants. Et je pense pas à tes géniteurs.
    Vu la relation que tu as avec tes enfants je pense qu’ils ne regretteront pas votre ressemblance aussi petite soit elle!
    Bisous

  • Répondre Nirline 29/06/2020 à 16:21

    J’ai un peu le même soucis. J’aurai adoré ressembler à ma mère décédée il y a 20 ans ! Une maman belle, une maman généreuse, une maman amie, une maman protectrice mais pas de chance je suis le portrait de mon père qui ne s’est jamais occupée de moi et qui est le champion pour me faire culpabiliser qd j’essaye de prendre du temps pour ma famille et moi. Courage.

  • Répondre Ninies_ 29/06/2020 à 16:37

    Je te comprends parfaitement, je ressemble à mon père sur certains traits physiques et notre relation est compliquée depuis toujours, plus apaisée maintenant si que c’est un vieux monsieur mais quand même. Ce qui m’a aidé à m’accepter c’est que mon fils d’amour me ressemble beaucoup, mais ne ressemble pas à mon père. Du coup, à l’inverse, j’ai appris à aimer mes traits dans son visage à lui, mon petit trésor. Et c’est juste grisant de faire le chemin inverse vis à vis de ses propres traits. J’ai aussi admis en vieillissant que je ne suis pas mon père, que je suis moi et rien d’autre. Et ça va mieux maintenant. Avec le temps, je te souhaite de trouver la paix, (j’ai bientôt 38 ans), il n’est jamais trop tard pour être soi

  • Répondre Meugleu 29/06/2020 à 16:55

    Bonjour Oralie,

    Je trouve cet article très fort. Mettre des mots comme ça sur ces difficultés profondes je trouve ça très beau. On sent que tu veux toujours progresser et être au mieux toi-même pour pouvoir ensuite être un meilleur modèle pour tes enfants.
    J’espère que tu arriveras à avoir une relation plus apaisée avec ton visage.

  • Répondre Amandine 29/06/2020 à 16:58

    Comme je te comprends. Je suis le portrait craché de ma mère. Je me souvient enfant/ado je me disais « je peux même pas espérer avoir été échanger à la maternité c’est sur que je suis sa fille » rapport très très compliqué.
    Aujourd’hui nos rapports sont plus apaisés mais je n’aime pas tellement quand on me dit que je suis sont portraits craché, mais bon on fait avec, après comme toi j’aime me démarquer et finalement je me suis crée une différence notoires et je m’aime mieux comme ça, c’est tout bête mais je me suis fait des mèches blondes et non seulement je trouve que c’est tellement plus moi et je trouve que je ressemble un peu moins a ma mère cettz couleur éclaire mon visage.

  • Répondre Weiss 30/06/2020 à 01:08

    Bonjour Oralie, premier commentaire pour moi sur le blog mais il es particulier. Moi je suis en bonne entente avec mes parents mais je ressemble énormément à ma mère nez bouche et yeux et je ressemble également beaucoup a ma sœur 10 ans d’écart nous avons les mêmes mimiques le même rire la même voix mon neveux sont fils nous fait souvent la réflexion. Je suis proche de ma sœur ce n’est pas le soucis, le soucis cest les réflexions des gens les « oh tu as le meme rire que ta sœur ». « quand tu fais sa tu ressemble a ta sœur » Mais jamais personne s’est dit que j’avais envie de ressembler a personne que je voulais simplement être moi et moi seule. C’est lourd c’est pesant mais je vis avec, je vis avec l’impression d’être un jour le double de ma mere et un autre jour le double de ma sœur et moi je suis la, transparente (ou presque). Et maintenant je me cache plus pour souffler a la moins réflexion je le dit je suis moi c’est tout.

  • Répondre Milie 01/07/2020 à 18:46

    Sans parler de bonnes ou mauvaises relations, je ne suis pas à l’aise avec l’idée de ressembler à quelqu’un… Mais on n’a pas le choix si ? Doit-on l’accepter ? Je ne sais pas…
    Bisous

    • Répondre JULIETTE 13/07/2020 à 00:47

      Coucou Oralie… Pour ma part c’est compliqué, mes deux parents ont toujours été présents envers ma sœur et moi, mais ils ont eu leur part de torts et des situations bien relou qui ont fait que moi non je ne souhaitais pas leur ressembler, surtout ma mère en fait… Le fait c’est que de caractère je suis comme pere et physiquement… Comme ma maman… On me l’a souvent dit… Jusque là ça me faisait chier parce que non je ne voulais pas lui ressembler pour tous les mauvais choix qu’elle a fait… Et… Le fait est qu’elle est décédée il ya un mois. Je cherche encore aujourd’hui son reflet dans mon miroir finalement, et j’espère réussir à lui ressembler dans son côté humain et prévenant avec tout le monde… Ce que je ne sais pas faire… Tu vois que tout peux évoluer… Bisous ❤️

    Répondre